Le coronavirus au coeur de l'actu à la 1 du mercredi 1er avril 2020

l'actu du matin
Actu à la 1 1er avril 2020
©NCla1ère
L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie avec un seizième cas de Covid-19 dépisté hier, l’hydroxychloroquine déjà utilisée au Médipôle, Brigitte Girardin qui rassure les Ultramarins et une dépression qui devrait se former en fin de semaine. 

Seize cas

La Nouvelle-Calédonie compte désormais 16 cas confirmés de coronavirus. Un nouveau cas a été testé positif hier sur les 162 tests réalisés sur la journée. Il s’agit d’une personne qui était placée en quatorzaine au CISE de Koutio. Elle a été, comme tous les autres malades, placée en isolement au Médipôle.
En ce qui concerne, la personne placée au service de réanimation dimanche, son état serait stable, selon le gouvernement. 
 

L’hydroxychloroquine déjà utilisée au Médipôle

Cinq patients sur les seize actuellement soignés au Médipôle suivent un traitement à base d’hydroxychloroquine, ce médicament habituellement prescrit pour lutter contre le paludisme ou les rhumatismes. Un traitement qui n’a pas pour le moment prouvé son efficacité. Des études sont en cours à travers le monde, notamment en France.
L’agence de santé, elle, alerte sur les possibles effets indésirables de la molécule. 
Plus d’informations à venir
 

Une dépression sans doute en fin de semaine

L’actualié vient aussi du ciel avec une dépression tropicale qui a de fortes chances de se former d'ici la fin de semaine sur la mer de Corail et descendre ensuite à proximité de la Nouvelle-Calédonie. Il est toutefois encore trop tôt pour savoir si le phénomène nous menacera directement ou nous évitera.  
 

Rassurer les parents 

Le gouvernement appelait, une nouvelle fois, hier, les Calédoniens à respecter les règles de confinement et les gestes barrières. 
L’exécutif a également rassuré les parents : la qualité des examens prévus cette année sera préservée, dixit Isabelle Champoreau en charge du secteur. Selon la durée de confinement, d’autres mesures seront prises pour mieux accompagner l’ensemble des élèves.
Pendant les vacances qui débutent lundi prochain, les enfants des professions prioritaires seront bien pris en charge, en centres aérés.
Attention, la date limite des voeux sur Parcoursup est maintenue au 2 avril (minuit heure de Paris) si vous souhaitez poursuivre vos études en Métropole à la rentrée prochaine. 
 

Des dispositifs pour lutter contre les violences intrafamiliales

En ce qui concerne les violences intrafamiliales, deux nouveaux dispositifs sont en place : les victimes peuvent se signaler par SMS en envoyant leur nom et adresse au 50.00.67, ou se signaler auprès des pharmacies. 
 

766 verbalisations en une semaine de confinement

Les mesures de confinement ne sont pas toujours respectée malgré les nombreux rappels des autorités. 766 personnes ont été verbalisées en une semaine, depuis le début de confinement sur plus de 50.000 contrôles réalisés, des contrôles terrestres et maritimes. Piétons, cyclistes, automobilistes, plaisanciers… tous ont été contrôlés.
Rappelons que les déplacements sont interdits sauf dans des cas précis et sur justification d’une attestation. 
 

Annick Girardin rassure les ultramarins

La ministre des Outre-mer, Annick Girardin répond aux inquiétudes des ultramarins concernant l’épidémie de coronavirus. En duplex du ministère des outremer, elle a tenté de rassurer les populations des Outre-mer lors d’une émission spéciale.  Une interview que vous pouvez retrouver également en radio à 12h10 après le journal de la mi-journée. 
 

La justice continue d’assurer les urgences

Les juridictions judiciaires du pays ont dû tenir compte des consignes de lutte contre la propagation du coronavirus et ne reçoivent plus le public depuis le 20 mars. Un plan de continuité d’activité pour gérer les urgences a toutefois été mis en place. Il s’agit de traiter les affaires urgentes, notamment en matière pénale et civile. 
Plus d’informations à venir
 

L’Etat aux côtés des banques

Le Haut-commissaire de la République, Laurent Prevost, a reçu les directeurs des banques calédoniennes pour faire le point sur les mesures d’accompagnement et les assurer du soutien de l’Etat en cette période de crise.
Six mois de report des échéances ont déjà été accordés, on le rappelle, sans frais bancaires, aux entreprises en difficulté.
L’IEOM a également fait un point sur les facilités de refinancement qui ont été accordées récemment à hauteur de 19,5 milliards de francs CFP pour les banques calédoniennes.
Bpifrance a présenté de son côté les travaux en cours autour du déploiement de la garantie d’État sur les prêts accordés aux entreprises. Garantie qui sera opérationnelle dans les prochains jours. 
 

L’état d’urgence au Vanuatu

Toujours pas de cas de Covid 19 au Vanuatu, pour le moment. Mais, l’état d’urgence a été décrété par le président, Tallis Obed Moses, depuis le 26 mars dernier. Le Vanuatu a mis en place des mesures strictes, au niveau des avions et des bateaux, pour limiter l’arrivée et la propagation du virus, dans le pays. Le confinement pour la population a été ordonné par le gouvernement, de même qu’un couvre feu. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live