Coronavirus : les mines de nickel ont rouvert aux Philippines, vers un retour à la normale en juin ?

nickel
NICKEL
Mine de nickel sur l'île de Surigao del Norte aux Philippines ©AFP
Le producteur philippin Nickel Asia Corp (NAC), l’un des géants du secteur, va reprendre ses livraisons de minerai. L'interdiction de l'exploitation liée au coronavirus a été levée dans la province minière de Surigao del Norte. Un retour à la normal est envisagé au mois de juin.
A 6.500 kilomètres au nord-est de la Nouvelle-Calédonie, les Philippines sont l'un des trois grands producteurs mondiaux de nickel de la région Asie-Pacifique, avec l'Indonésie et la Nouvelle-Calédonie, devant l'Australie et la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Les exportations sont principalement destinées aux métallurgistes chinois, mais aussi à ceux de la Corée du Sud et du Japon.

La saison des pluies est finie, la pandémie ralentie
Avec la fin de la saison des pluies, le mois d'avril est traditionnellement celui de la reprise des exportations de minerai aux Philippines. Sans plus de précision, le président de l’association des producteurs philippins de nickel a estimé lundi que les perturbations diminuaient et que l'extraction minière allait reprendre. On peut donc en déduire que la situation sanitaire, liée à la pandémie, serait sous contrôle des autorités.

En réaction, souligne l'agence Reuters, les cotations boursières des producteurs de nickel des Philippines ont rebondi. La semaine dernière, les analystes londoniens s’étaient inquiétés d’un risque de pénurie qui semble s’éloigner. Les stocks de métal (nickel pur) sous douane à Shanghai ont diminué de 1.300 tonnes pour s’établir à 35.300 tonnes, selon une estimation du marché de Shanghai, reprise par le négociant Marex Spectron

Retour à la normale en juin...
Nickel Asia Corp, le plus grand producteur et exportateur de minerai de nickel des Philippines, a déclaré lundi que ses deux grandes unités dans la province de Surigao del Norte reprenaient les livraisons de minerai, le gouvernement local ayant autorisé la reprise des activités sur site après une suspension intervenue pour freiner la propagation potentielle du coronavirus. La société a précisé dans un communiqué adressé à la Bourse des Philippines que les navires étrangers affrétés pour charger les minerais respecteront strictement les directives de quarantaine couvrant leurs équipages et les manutentionnaires portuaires.

Terre de nickel
Les opérations minières à Surigao del Norte avaient été suspendues depuis le 1er avril pour empêcher la propagation du coronavirus. La province détient les plus grandes mines de nickel des Philippines, fournissant du minerai aux producteurs et fondeurs chinois de fonte et de nickel. Selon Nickel Asia, la décision couvre également toutes les autres entreprises, exportatrices de la province. Dante Bravo, président de Global Ferronickel Holdings Inc, qui produit et exporte également du minerai depuis Surigao del Norte, a déclaré que cette décision devrait aider à atténuer les inquiétudes du marché concernant l'approvisionnement en nickel. "Nous prévoyons qu'il y aura moins de perturbations (d'approvisionnement) dans les semaines à venir et, espérons-le, la situation reviendra à la normale en juin", Dante Bravo, est également le président de la Philippine Nickel Industry Association, il s'est exprimé dans un entretien à l’agence Reuters.

Les minières en hausse
Les actions de Nickel Asia Corp ont grimpé de 5,9 % après son communiqué annonçant la reprise des ses activités minières. Les actions de Global Ferronickel, le deuxième producteur et exportateur de minerai des Philippines, ont bondi de 10,4 %.

Présentes dans le secteur du nickel en Nouvelle-Calédonie, Glencore, Eramet et Vale étaient en hausse dans le sillage des principales Bourses européennes qui évoluaient en nette progression en fin de séance lundi, un rebond favorisé par les signes de ralentissement de la pandémie de coronavirus dans plusieurs pays.

Cours du nickel aprés clôture des échanges, le lundi 6 avril en soirée, sur la plate-forme LMESelect : 11.290 dollars/tonne +0,67 %.