Coronavirus: réouverture de la plage de Bondi en Australie

coronavirus
Coronavirus : réouverture de plages Bondi Beach
©PETER PARKS / AFP
À l’eau ! Des centaines de baigneurs ont affronté les vagues très tôt mardi matin, à Sydney, en Nouvelle-Galles-du-Sud. Ils profitaient de la réouverture de la plus célèbre des plages australiennes, Bondi Beach. 
Dès 7 h du matin surfeurs et baigneurs sont là pour applaudir. Les responsables municipaux de Sydney ouvrent les barrières fermant l’accès à la mer. La plage avait été fermée il y a cinq semaines, après le manque de respect du maintien des distances sociales. Peu après la réouverture, beaucoup s’amusent dans les vagues, laissant la plage presque vide. Il est à noter, que seuls les habitants du conseil de Waverley où se situe Bondi ont accès à la plage car il faut y résider. 

Les plages de Tamarama et Bronte Beach qui dépendent aussi de la municipalité de Waverley, sont également de nouveau ouvertes, mais uniquement en semaine pour le moment, de 7 heures à 17 heures. L'accès à la plage, a necessité quelques aménagements, comme par exemple un couloir d'accès dédié aux surfeurs et un autre aux nageurs.
La plage de Tamarama sera uniquement dédiée aux surfeurs, en revanche, les plages de Bondi et Bronte accueillent surfeurs et nageurs. 
Coronavirus : réouverture de plages Bondi Beach
 

Surf and Go! : Surfez et Partez !

De grands panneaux affichent la consigne : “Surf and Go” : Surfez et Partez. Bronzer sur la plage, ou se rassembler, est toujours interdit malgré le début d’allégement des restrictions liées au coronavirus. “L’accès à la plage et à l’eau est bien fait,” estime un habitant de Sydney, Daryn Sennett. “La plupart des personnes ici comprennent qu’il faut suivre les règles pour que les plages restent ouvertes.” "C’est magnifique", ajoute Pierre Rainard, “on brûlait d’envie de retourner dans l’eau.” Un surfeur, Scott Heappey, remarque que tout le monde semble respecter les distances sociales. “Il y a beaucoup de monde dans l’eau,” dit-il, “mais les gens restent éparpillés. C’est cool.”   

Bondi Beach était un cluster du covid-19

Outre ses habitants, Bondi Beach a toujours été le point de ralliement de jeunes voyageurs avec sac à dos. Ces rassemblements en ont fait le cluster le plus important du coronavirus de tout le pays. Début avril, une clinique provisoire a même été ouverte pour dépister les volontaires. Aujourd’hui Bondi et d’autres plages de l’Est de Sydney ouvertes elles-aussi, restent interdites aux non-résidents.
 

Les autres plages de Sydney

Les plages qui dépendent du conseil de Randwick rouvrent sans restrictions mardi. Cela concerne dix plages, dont Coogee et Clovelly.
En revanche, celles du Nord de la ville , à savoir celles de Dee Why, Freshwater and Manly restent fermées pour l’instant. 
Coronavirus : réouverture de plages Bondi Beach
 

Les déplacements restent limités

Dans le Queensland, plusieurs plages de la Gold Coast sont ouvertes, mais les parkings restent fermés pour dissuader les non-résidents. Tout voyage de plus de 50 km est interdit. La frontière entre les états du Queensland et de Nouvelle-Galles-du-Sud reste fermée. Tandis que celle entre la Nouvelle-Galles-du-Sud et Victoria est ouverte.
 

L’Australie moins touchée que d’autres par le covid-19

Grâce aux restrictions très lourdes, au respect de la distanciation sociale et au dépistage massif, l’Australie reste un des pays les moins touchés par le COVID-19. Pour une population de près de 25 millions d’habitants, on dénombre 84 décès et 6725 cas confirmés. Et depuis une semaine, le nombre de nouveaux cas quotidiens est inférieur à 20.