publicité

Le corps d'un des trois disparus de Houaïlou retrouvé ce matin par sa famille

C’est à Gouareu que le corps a été découvert ce mercredi matin par la famille des personnes disparues aidée de la mairie de Houaïlou, huit mois après les éboulements meurtriers de Houaïlou. Il s’agit d’une femme de 28 ans.

Le corps a été retrouvé ce mercredi matin à Gouareu. © Sylvie Hmeun/NC1ère
© Sylvie Hmeun/NC1ère Le corps a été retrouvé ce mercredi matin à Gouareu.
  • Sylvie Hmeun, Sheïma Riahi
  • Publié le , mis à jour le
Alors que la mission de sécurisation et de recherche des corps a été arrêtée ce mardi 18 juillet, un corps a été retrouvé ce mercredi matin vers 8h à Gouareu par la famille des personnes disparues. Les membres de la famille, qui n'ont jamais baissé les bras, ont été aidés de la mairie de Houaïlou. Le corps appartient à une jeune femme âgée de 28 ans originaire de Gouareu. Elle et son frère avaient été emportés par la coulée de boue le matin du 22 novembre dernier. Ce mercredi, le corps a été remis à la famille. 

Ecoutez le témoignage de Dominique Poedi, le grand frère de la jeune femme retrouvée. Des propos recueillis par Sylvie Hmeun et Cédric Michaut
A ce jour, deux personnes sont encore portées disparues. Une petite fille âgée de cinq ans originaire de Ouakaya et un homme à Gouareu. 
La jeune femme retrouvée ce mercredi et son frère toujours porté disparu sont originaires de Gouareu à Houaïlou. © Sylvie Hmeun/NC1ère
© Sylvie Hmeun/NC1ère La jeune femme retrouvée ce mercredi et son frère toujours porté disparu sont originaires de Gouareu à Houaïlou.

Sur le même thème

  • disparition

    Robert Frouin s'en est allé

    Ancien maire de Koumac et figure emblématique de la Brousse, Robert Frouin est décédé ce mercredi matin des suites d’une longue maladie. Il avait 85 ans. 

  • disparition

    Denise Hméa Kacatr Honaap s'en est allée

    Denise Hméa Kacatr Honaap s'est éteinte à l'âge de 70 ans, lundi matin à son domicile à Robinson, des suites d’une longue maladie. Cette femme engagée, originaire de la tribu de Kumo à Lifou, était connue pour sa lutte pour les droits des femmes en Nouvelle-Calédonie. 

  • disparition

    La mort d'Eloi Machoro commémorée en petit comité

    Le 12 janvier 1985, Eloi Machoro était abattu ainsi que Marcel Nonnaro à La Foa, lors d’une opération du GIGN. Une cérémonie était organisée ce vendredi, à Canala, pour célébrer la mémoire du leader indépendantiste. Quelques dizaines de personnes étaient présentes.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play