Le cortège exceptionnel des cavaliers et cavalières de l'Etrier

équitation
cavaliers
©Erik Dufour
Un convoi inédit a traversé une partie des quartiers Nord de Nouméa ce samedi. Une vingtaine de cavaliers du club de l’Etrier à Rivière-Salée, a rejoint, à pattes et à pied, les installations de la Gourmette à Magenta, pour participer à une compétition de saut d’obstacles.
Pas de véhicules de transport mais une ambiance survoltée sur les montures ce samedi. Un cortège saboté inédit a pris la route dans lequel on pouvait retrouver des cavalières toutes excitées à l’idée de ce périple citadin, jamais expérimenté. Les chevaux de l’Etrier ont rejoint le site de la Gourmette à Magenta, pour participer à la compétition de saut d’obstacles.
 

Evènement inédit

217 cavaliers de plusieurs clubs y sont inscrits, comme Emma et Lalie, cavalières du club de l’Étrier, très heureuses d’être de la partie. « Tout le monde te regarde, c’est cool c’est hors du commun, on ne fait pas ça tout le temps » confie Emma. « J’ai trouvé ça génial parce que c’est notre passion l’équitation, ce n’est pas une chose que l’on va faire tous les jours et c’était cool car tout le monde nous regardait, on s’est bien amusés » raconte Lalie.

L’épreuve s’étale sur deux jours. « Ça crée des liens, ça nous rapproche parce que c’est vrai que c’était marrant de les voir tous arriver à cheval, au trot en plus et je trouve que c’était bien de faire ça » confie Manon, une jeune cavalière du club de la Gourmette. 
 

Le contrat il est rempli à 100%, on est dans un très bon état d’esprit, tout le monde se connaît, on est tous heureux de se voir les uns les autres dans une bonne ambiance, ça va être un très bon week-end.

Bruno Darcangelo, président du club de la Gourmette. 



La nouvelle formule de compétitions inter-clubs lancée après le déconfinement, semble convenir à tous les clubs équestres. 

Le reportage d'Erik Dufour et Cédric Michaut. 
©nouvellecaledonie