Coupe des Nations : que faut-il savoir des Toa Aito ?

sportncla1ère
Tahiti est 2e du groupe A avec le même nombre de points que les Cagous (4), mais une différence de buts inférieure (+4 contre +7)
Tahiti est 2e du groupe A avec le même nombre de points que les Cagous (4), mais une différence de buts inférieure (+4 contre +7) ©OFC Shane Wenzlick
Gros plan sur la sélection tahitienne de football avant son match contre la Nouvelle-Calédonie dimanche. Tenants du titres, les joueurs de Ludovic Graugnard ont du coeur, et encore de la qualité cette année.

L'EXPERIENCE DE LA COUPE DES CONFEDERATIONS

Sur les 22 joueurs tahitiens retenus pour disputer l'édition 2016 de la Coupe des Nations, 10 étaient du voyage au Brésil pour la Coupe des Confédérations 2013. Le gardien Mickaël Roche, le capitaine et défenseur Nicolas Vallar, le latéral Vincent Simon, mais aussi les milieux Henri Caroine et Heimano Bourebare, ont pu jouer ce prestigieux tournoi. Idem pour leurs coéquipiers Steevy Chong Hue, Alvin Tehau, Teaonui Tehau, Rainui Aroita et Ricky Aitamai. La campagne sudaméricaine s'est soldée par de larges défaites 10-0 face à l'Espagne de Sergio Ramos (Real Madrid), David Silva (Manchester City), et Santi Cazorla (Arsenal), puis 8-0 contre l'Uruguay de Luis Suarez (à l'époque à Liverpool), et 6-1 devant le Nigéria. Des résultats logiques contre des sélections composées de grands professionnels, pour certains mondialement connus. Mais une expérience unique !



4 FINALES DE COUPE DES NATIONS

Les Toa Aito sont habitués à briller dans cette compétition océanienne. En 1973, dès leur première participation, ils montent sur la dernière marche et chutent 2-0 face à la Nouvelle-Zélande. On les retrouve en finale en 1980. Cette fois, l'Australie les bat 4-2. En 1996, les Wallabies ne font pas de détails et l'emportent 5-0 et 6-0 lors d'une double confrontation aller-retour. Il leur faudra attendre 2012 pour avoir une nouvelle chance de s'offrir un sacre. L'occasion, face à la Nouvelle-Calédonie pourtant victorieuse de la Nouvelle-Zélande 2-0 en demi-finale, n'est pas ratée. Score final 1-0, avec en prime un billet pour le Brésil.



UNE EQUIPE VALEUREUSE

La formation du Ludovic Graugnard a du tempérament. Lors de son dernier match de Coupe des Nations, mercredi dernier contre la Papouasie Nouvelle-Guinée, elle s'est retrouvée menée 2-0 après une heure de jeu et réduite à dix après l'expulsion de son capitaine Nicolas Vallar. Il en fallait plus pour la faire céder. Un débordement côté droit suivi d'un centre de Tiatia, coupé au premier poteau par Alvin Tehau, lui a permis de revenir au score une première fois. Dix minutes plus tard, un corner de Jay Warren était repris de la tête au second poteau. Teaonui Tehau héritait du ballon juste devant le but et n'avait plus qu'à le pousser au-delà de la ligne. 2 partout ! Match héroïque sur le terrain du pays hôte de l'épreuve. 



LES INDIVIDUALITES

Les vidéos des matchs de Tahiti mettent en évidence plusieurs joueurs. Parmi les principales menaces de cet effectif, figure l'arrière droit Taumihau Tiatia. Déjà très à l'aise en O'League (il avait marqué contre Magenta), le latéral apporte très souvent le danger. Il est rapide, dispose d'une bonne qualité de centre, et ne lâche rien. Il a déjà délivré deux passes décisives sur les six buts marqués par ses coéquipiers depuis le début de la compétition.
Attention également à l'attaquant/ailier Tauhiti Keck. Ses corners sont redoutables. L'un deux, rentrant, a failli surprendre Warisan contre la Papouasie en première mi-temps. Un autre s'était transformé en caviar pour Teaonui Tehau face aux Samoans. 
Le dernier cité n'est pas mal non plus : déjà trois réalisations à son compteur. Il est rapide avec le ballon, doué techniquement, et complet. Enchaînement contrôle-frappe, tête placée, but de renard des surfaces. Il a montré de très bonnes choses.



BILAN FACE AUX CAGOUS DEPUIS 20 ANS

En compétition officielle, les tahitiens sont menés : quatre défaites pour trois victoires et un nul. Le 13 mai 2004 à Honiara, ils s'étaient contentés d'un 0-0 en qualifications pour la Coupe du Monde 2006. Trois ans plus tard à Apia, le match s'était soldé par une défaite 1-0 lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 2010. 
En Coupe de l'Outre-Mer, ils se sont inclinés 1-0 à la Courneuve en septembre 2008, avant de prendre le dessus deux ans plus tard, aux tirs aux buts à Longjumeau (1-1, 5 TAB 3).
Plus récemment, lors de la Coupe des Nations 2012, Tahiti a gagné en poule 4-3 puis en finale 1-0 (but de Chong Hue à la 10e). Mais lors du 3e et dernier tour des éliminatoires zone Océanie de la Coupe du Monde 2014, les Cagous s'étaient imposés à deux reprises 1-0 et 4-0.
A noter deux autres résultats favorables aux Calédoniens en amical (3-1 à Papeete et 3-1 à Koné en 2011), pour un seul succès des Toa Aito (1-0 à Papeete, la même année).
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live