Coupe de France. Kombouaré et ses ultramarins en 1/4 de finale.

sportncla1ère
kombouaré dans le flou
©France 3 Nord
Après le championnat, place à la Coupe de France avec les quarts de finale. Ce mardi (mercredi matin pour nous), l’En Avant Guingamp se déplace à Cannes pour affronter Fréjus Saint-Raphaël, club de CFA et petit poucet de la compétition. 

De l'ambiance et des gagneurs

Actuel 8ème de la Ligue 1, Guingamp est l’équipe la plus ultramarine du championnat.  Ils sont six Antillos-Guyanais : Jérémy Sorbon, Marcus Coco, Ludovic Blas, Yannis Salibur, Sloan Privat et Jimmy Briand. Tous font régulièrement partie de l’équipe-type de l’entraineur calédonien Antoine Kombouaré. Alors forcément ils mettent l’ambiance dans le vestiaire. "Ils mettent de la musique créole, un peu de zouk, on s'amuse un peu".
Sur le terrain, ses joueurs ne sont pas en reste. A eux six, ils pèsent 24 des 38 buts marqués par Guingamp depuis le début de saison ! Briand en compte 9, Salibur en est à 6, puis viennent Coco (4), Privat (3), Sorbon et Blas (1). Les résultats suivent : 11 victoires 8 nuls pour 12 défaites en L1. L'EAG n'est qu'à trois longueurs de Saint-Etienne, et respectivement cinq et six, de Bordeaux et Marseille, après 31 matchs.
 

L'En Avant veut la Coupe

Les Guingampais, vainqueurs du trophée en 2009 et 2014 face au même adversaire, Rennes (2-1, 2-0), ont fait de cette Coupe de France une priorité. Depuis 2005, l'En Avant a battu 26 de ses 27 adversaires hiérarchiquement inférieurs. Mercredi, à 3 heures du matin, heure calédonienne, ils affronteront Fréjus Saint-Raphaël, actuellement 3e du groupe D de CFA (39pts), loin derrière le leader du classement Rodez (53pts). 
Pour l’entraineur kunié, Antoine Kombouaré, il faudra tout faire pour éviter le match piège. Il s'est confié à Alain Rosalie sur son équipe d'ultramarins et ses ambitions en Coupe :

L'interview d'Antoine Kombouaré au micro d'Alain Rosalie.


Pour rappel, l'EAG, coaché par Jocelyn Gourvennec, s'était incliné en 16e de finale de la Coupe de France l'an passé sur le terrain du Gazélec d'Ajaccio (L1) 3-0.
En 2015, il s'était qualifié pour le dernier carré mais avait perdu sur le terrain d'Auxerre (L2), 1-0.