La course aux courses de Noël

consommation
Capture crevettes fraîches Noël 22 décembre 2017
Une gérante de poissonnerie installe son tout dernier arrivage de crevettes fraîches avant Noël. ©NC 1ère
Dernière ligne droite avant le repas de réveillon, et les cadeaux que le père Noël déposera dans les maisons et les cases. Le premier sera marqué par la difficulté à trouver des crevettes fraîches. Pour les seconds, place à la ruée dans les magasins. Ou au rythme moins effréné des marchés communaux.
Qu’est-ce qu’on mange, pour Noël? Sans doute moins de crevettes fraîches… La production du crustacé accuse une baisse alors même que la demande grimpe en flèche à cette période. En cause, une faible quantité de larves dans les bassins des fermes aquacoles. «Ça part très vite, les fraîches, les gens veulent de la fraîche. Mais c’est tout ce que j’aurai pour Noël», lançait hier matin Isabelle Lechanteur, gérante de poissonnerie, en réceptionnant sa toute dernière livraison. 

Anticiper en surgelant​

Dans ce contexte, certains commerçants ont pris les devants, et stocké. Comme ce grossiste chez lequel une vingtaine de tonnes sont réservées aux grandes surfaces. Des crevettes surgelées, de différents calibres, qui peuvent être conservées entre six et huit mois. «Depuis plusieurs années, il y a des soucis de production de crevettes, explique sa gérante, Sabrina Virly. A partir de septembre, on demande à nos clients leurs besoins prévisionnels, notamment les grandes surfaces qui nous commandent une grande partie pour le mois de décembre, et puis on commence à stocker. Pour, d’une part, s’assurer de l’approvisionnement, et d’autre part préparer les poches d’un kilo parce que ça prend un certain temps à réensacher.»

10% des ventes pour les fêtes

L’an dernier, 800 tonnes de crevettes ont été commercialisées, dont 10% vendus pendant les fêtes de fin d’année. Le reportage de Sheïma Riahi et Laura Schintu.
©nouvellecaledonie
 

Haro sur les jouets

Et sous le sapin? Les courageux consommateurs qui ont fait les magasins ce samedi, à Nouméa, ont trouvé la cohue et les files d’attente. Nombre de Calédoniens s’y prennent au tout dernier moment pour gâter leurs enfants. C’est une véritable course aux jouets ! Les magasins sont submergés, et les vendeuses aussi.
Ecoutez le reportage en ambiance de Jean-Paul Treuil dans un commerce du centre-ville.

Ces marchés qui se mettent à l'heure de Noël

D'autres accomplissent les courses de dernière minute tout en évitant cette foule des magasins de jouets ou des grandes surfaces: ils vont dans les marchés communaux dédiés à Noël. Au marché municipal du Mont-Dore, à Boulari: une vingtaine de stands, de l’artisanat à offrir, des produits locaux pour compléter les plats de réveillon, des jeux gratuits pour les enfants… Tout pour contenter les visiteurs. La poissonnerie a ainsi été victime de son succès. Et pour le gestionnaire du marché, cette deuxième édition représente une opportunité pour les artisans et les associations.
Ecoutez le reportage de Jeannette Peteisi - le marché reprend ce dimanche, de 6 heures à 15 heures.


Laura Schintu et Carawiane Carawiane se sont quant à eux rendus au marché de Boulari, mais aussi de Païta.

©nouvellecaledonie