nouvelle calédonie
info locale

Une couverture sociale garantie pour les jeunes du service civique

société
Service civique universel
©NCla1ere
Les Calédoniens s’engageant dans le service civique universel disposeront désormais de la même couverture sociale que les autres engagés et volontaires français. 
Une convention a été signée ce jeudi entre le Haut-Commissaire, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et le président de l'Agence du Service Civique Yannick Blanc.
Elle permettra de garantir aux jeunes Calédoniens une couverture sociale identique à celle dont bénéficient tous ceux qui s’engagent dans le service civique universel sur l’ensemble du territoire national. 
 

Au service de l’intérêt général

Ce dispositif créé en 2010 permet à tout jeune de moins de 25 ans de s'engager au service de l’intérêt général. Il est élargi à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap.
Accessible sans condition de diplôme, le Service Civique est indemnisé et s'effectue en France ou à l'étranger.
En Nouvelle-Calédonie, environ 1 000 jeunes ont ainsi effectué une mission d'intérêt général depuis 2011.
 

Deux possibilités

Le service civique universel se décline de deux manières : l’engagement pour une durée de 6 à 12 mois ou le volontariat, d’une durée de 6 à 24 mois qui requiert alors des compétences techniques. Moins connu, le volontariat n’a attiré en Nouvelle-Calédonie que 26 personnes entre 2011 et 2017.

A Lifou, Philippe Kuntzmann a rencontré des jeunes de 18 à 25 ans qui bénéficient de ce dispositif de l’Etat. 
©nouvellecaledonie

Yannick Blanc, le président de l'Agence du service civique, était ce jeudi 21 mars l’invité du JT de Dave Waheo-Hnasson 
©nouvellecaledonie