publicité

Une couverture sociale garantie pour les jeunes du service civique

Les Calédoniens s’engageant dans le service civique universel disposeront désormais de la même couverture sociale que les autres engagés et volontaires français. 

© NCla1ere
© NCla1ere
  • Par Caroline Moureaux
  • Publié le
Une convention a été signée ce jeudi entre le Haut-Commissaire, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et le président de l'Agence du Service Civique Yannick Blanc.
Elle permettra de garantir aux jeunes Calédoniens une couverture sociale identique à celle dont bénéficient tous ceux qui s’engagent dans le service civique universel sur l’ensemble du territoire national. 
 

Au service de l’intérêt général

Ce dispositif créé en 2010 permet à tout jeune de moins de 25 ans de s'engager au service de l’intérêt général. Il est élargi à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap.
Accessible sans condition de diplôme, le Service Civique est indemnisé et s'effectue en France ou à l'étranger.
En Nouvelle-Calédonie, environ 1 000 jeunes ont ainsi effectué une mission d'intérêt général depuis 2011.
 

Deux possibilités

Le service civique universel se décline de deux manières : l’engagement pour une durée de 6 à 12 mois ou le volontariat, d’une durée de 6 à 24 mois qui requiert alors des compétences techniques. Moins connu, le volontariat n’a attiré en Nouvelle-Calédonie que 26 personnes entre 2011 et 2017.

A Lifou, Philippe Kuntzmann a rencontré des jeunes de 18 à 25 ans qui bénéficient de ce dispositif de l’Etat. 
SERVICE CIVIQUE LIFOU

Yannick Blanc, le président de l'Agence du service civique, était ce jeudi 21 mars l’invité du JT de Dave Waheo-Hnasson 
SERVICE CIVIQUE INVITE BLANC

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play