Covid-19 : l’Australie veut produire et fournir le vaccin gratuitement à sa population 

coronavirus
Test vaccin coronavirus Australie
©DR
L'Australie s'est assurée d'obtenir un vaccin « prometteur » contre le coronavirus, selon son Premier ministre, Scott Morrison. Ce dernier estime par ailleurs qu'il est du devoir de l'Australie d'en faire bénéficier les pays du Pacifique.
 
Le pays voisin aurait-il une longueur d’avance dans la course au vaccin contre le Covid-19 ? Oui, si l’on en croit les déclarations du Premier ministre australien Scott Morrison, selon lequel l'Australie aurait conclu un accord avec AstraZeneca. Le groupe pharmaceutique suédo-britannique développe actuellement un vaccin avec l'université d’Oxford, au Royaume-Uni.
« Le vaccin d'Oxford est un des plus avancés et des plus prometteurs au monde, et selon cet accord nous nous sommes assuré une disponibilité précoce pour chaque Australien », a-t-il expliqué.
 

Gratuit et fabriqué localement

« Si ce vaccin s'avère efficace, nous fabriquerons et fournirons des vaccins immédiatement sans l'aide de personne et les rendrons gratuits pour les 25 millions d’Australiens (1,8 milliard de francs CFP)  », selon le Premier ministre.
Le vaccin d'Oxford est l’un des cinq vaccins actuellement en phase 3 des essais. Les chercheurs espèrent avoir des résultats d'ici la fin de l'année.
C'est le premier accord de ce type que passe l'Australie. Scott Morrison a précisé que son gouvernement était également en discussion avec « de nombreux interlocuteurs à travers le monde », à propos de vaccins potentiels, tout en soutenant des chercheurs locaux dans leurs efforts.
Le pays doit néanmoins encore signer un accord final avec AstraZeneca sur le prix du vaccin et aucun fabricant local n'a été désigné pour l'instant.

Aucun vaccin contre le coronavirus actuellement en développement n'a prouvé son efficacité dans les essais cliniques pour le moment. Mais au moins 5,7 milliards de doses ont déjà été pré-commandées à travers le monde.
Cinq vaccins - trois dans des pays occidentaux et deux en Chine - en sont à la phase 3 des essais sur des milliers de personnes, dont celui d'Oxford.
AstraZeneca a également passé des accords avec les Etats-Unis, l'Europe et le Brésil.
La plupart des premières fournées des futurs vaccins mis au point par des entreprises occidentales ont été réservées par les Etats-Unis.
 

Un accès rapide au vaccin pour les pays du Pacifique

Scott Morrison a assuré que l'Australie restait « attachée » au fait que les pays du Pacifique et ses partenaires régionaux d'Asie du Sud-Est aient un accès rapide au futur vaccin. Une déclaration qui devrait fortement intéresser la Nouvelle-Calédonie. Cet accès pourrait se faire via l’aide australienne aux pays en voie de développement de de la région ou par des accords de partenariat.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live