Covid-19 : l’Australie et la Nouvelle-Zélande viennent en aide à Fidji

océan pacifique
fidji dépistage covid 19
©Fiji Red Cross Society

L’épidémie de coronavirus continue de se propager à Fidji. 166 nouveaux cas ont été détectés positifs en une seule journée. Des médecins australiens et néo-zélandais ont été envoyés sur place, ainsi que 50 000 doses du vaccin AstraZeneca.

Fidji est encore loin d’être un pays Covid-Free. Ce lundi 21 juin, les autorités sanitaires de l’île ont annoncé une nouvelle vague de cas positifs : 166 personnes ont été infectées par le coronavirus. Le 26 avril, Suva, la capitale de Fidji, était entrée en confinement pour une durée de 14 jours. 

Une aide médicale venue d’Australie et de Nouvelle-Zélande

A la demande des autorités sanitaires de Fidji, le gouvernement australien a approuvé le déploiement d’une équipe médicale pour venir en aide aux habitants de l’île; elle devrait rester pour un minimum de 28 jours. Parmi les membres de l’équipe médicale, des infirmiers, des médecins et des urgentistes et deux médecins, originaires de Nouvelle-Zélande. 

Par ailleurs, la ministre néo-zélandaise des Affaires étrangères, Nanaia Mahuta, annonce une aide de 10 millions de dollars attribuée à Fidji. "L'aide comprend jusqu'à 5 millions de dollars pour que le gouvernement réalise des opérations liées au Covid-19, et 5 millions de dollars à des associations locales travaillant directement avec les ménages pour atténuer les risques de pauvreté, notamment par la fourniture de rations alimentaires" 

A noter que depuis avril, l’Australie a envoyé 1,3 tonne de matériel médical. "La sécurité sanitaire de nos voisins proches est une priorité pour l’Australie", a indiqué Marise Payne, sénatrice au ministère des Affaires étrangères. De son côté, l’Unicef a fourni plus de 1,6 million de fournitures médicales dont des tests de dépistages. 

L’épidémie se poursuit à Fidji

Les cas continuent d’augmenter dans la petite ville de Lami. La priorité du gouvernement local est donc de s’assurer une moindre transmission du virus dans les zones non-contaminées. "Toute demande pour se déplacer sera strictement réglementée", indique les autorités sanitaires. Il incite tous les habitants à respecter les gestes barrières quand ils se trouvent à l’extérieur de leur domicile.

Depuis le mois d’avril, 1 894 nouveaux cas ont été enregistrés et le pays comptabilise 7 morts depuis le début de l’épidémie.  

La vaccination est "la meilleure réponse" au Covid-19

La campagne de vaccination se poursuit à Fidji. Alors que l’Australie vient d’envoyer sur place 50 000 nouvelles doses du vaccin AstraZeneca, Greg Hunt, le ministre australien de la Santé, indique que le sérum AstraZeneca est recommandé pour les personnes de plus de 60 ans, et les moins de 60 ans se verront administrer le vaccin Pfizer. En cause : le risque de développer un caillot de sang est moindre chez les personnes de moins de 60 ans. 

Plus de 250 000 personnes ont déjà reçu une première dose d’AstraZeneca, soit 44% de la population adulte éligible de Fidji. Pour le gouvernement local, la vaccination reste la meilleure réponse au Covid-19.