Aux Fidji, la capitale Suva est confinée après l’apparition de cas de Covid-19

coronavirus
Suva Fidji
Image d'illustration de Suva, la capitale de Fidji. ©CC/Maksym Kozlenko

Suva a entamé ce lundi un confinement de quatorze jours. Les autorités espèrent ainsi stopper une propagation du coronavirus. Plusieurs cas de Covid-19 sont apparus suite à un enterrement qui a réuni 500 personnes. 

Les près de 100.000 habitants de Suva et de sa banlieue ont pour obligation de rester chez eux et les commerces non essentiels sont fermés durant quatorze jours à compter de ce lundi 26 avril.

Des cas après un enterrement 

Un confinement qui intervient après la découverte des premiers cas locaux de coronavirus en douze mois.
Un militaire a contracté le Covid-19 lors de sa quarantaine et l'aurait ensuite transmis à son employée de maison. Après la découverte de ces cas, le gouvernement fidjien avait déjà confiné la semaine dernière, le 19 avril, la partie Ouest de l’île de Viti Levu, autour des villes de Nadi et de Lautoka. 

La femme de ménage avait assisté à un enterrement auquel près de 500 personnes ont pris part.
Et le secrétaire à la Santé, James Fong, a déclaré que quatre nouveaux cas de coronavirus ont été recensés au cours du week-end. "Trois de ces cas comprennent des personnes qui ont assisté à ces obsèques (...) notamment un mari et sa femme qui ont propagé le virus au sein de la communauté", a affirmé M. Fong.
La manière dont une quatrième personne, une femme vivant dans la banlieue de Suva, a été contaminée n'a pas été établie.
"Elle et son mari ont été placés en quarantaine mais la prudence nous oblige à traiter ce cas comme une possible transmission au sein de la communauté", a-t-il affirmé. "Comme nous ne pouvons pas établir leurs déplacements et identifier tous leurs contacts, nous sommes contraints de prendre de strictes mesures de précaution". 

 

L’espoir de bulle sanitaire avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande s’éloigne

Les îles Fidji ont échappé largement à la pandémie grâce à des mesures strictes, dont des contrôles aux frontières et des placements en quarantaine, enregistrant moins d'une centaine de cas et seulement deux décès sur 930.000 habitants.
L'apparition de cas locaux de transmission porte un sérieux coup aux espoirs des Fidji d'ouvrir des "bulles" aériennes permettant de voyager sans quarantaine avec l'Australie et la Nouvelle-Zélande, les deux pays d'où viennent le plus de touristes étrangers.
L'économie de l'archipel est fortement dépendante du tourisme.
Depuis le début de la pandémie, le nombre mensuel de visiteurs a chuté de 99% par rapport au niveau pré-pandémie, selon les chiffres du gouvernement.
L'Australie et la Nouvelle-Zélande ont ouvert la semaine dernière une "bulle" qui permet de voyager sans quarantaine entre ces deux destinations.
La Nouvelle-Zélande a cependant suspendu cette "bulle" avec l'Etat d'Australie-Occidentale, après l'apparition de cas de Covid-19 à Perth.