Covid-19 : une bulle sanitaire va être instaurée entre l'Australie et la Nouvelle-Zélande

océan pacifique
Jacinda Ardern conf de presse
©DR

La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a annoncé, mardi, une bulle sans quarantaine entre son pays et l'Australie. Elle sera ouverte à partir du 19 avril. Un soulagement pour les professionnels du tourisme. 

La nouvelle était attendue en pleine épidémie de Covid-19. Une bulle "Trans-Tasman" sera ouverte entre l'Australie et la Nouvelle-Zélande à partir du lundi 19 avril, a annoncé Jacinta Ardern, mardi 6 avril. "Le risque de transmission de l'Australie à la Nouvelle-Zélande est faible" et "les conditions pour se passer de la quarantaine sont réunies", a-t-elle précisé lors d'une conférence de presse. 

La Première ministre a également précisé qu'elle a "confiance en la capacité de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande pour gérer un tel arrangement concernant les voyages." L'Australie a, de son côté, en partie déjà ouvert son territoire aux Néo-Zélandais il y a six mois, leur permettant de se rendre dans certains Etats sans avoir de quarantaine à observer.

Un arrangement fragile

Cette bulle était évoquée depuis mai 2020, mais l'évolution de la situation a petit à petit repoussé le dispositif. D'ailleurs, Jacinta Ardern a précisé que cet arrangement était fragile et que les vols pourraient être "mis en pause ou suspendus" en fonction de l'évolution du nombre de cas de Covid-19 en Australie. 

La Nouvelle-Zélande a enregistré, au 6 avril, 74 cas positifs, dont 17 identifiés lors des dernières 48 heures. En tout, seuls 26 décès ont été enregistrés dans le pays depuis le début de la crise. L'Australie, de son côté, a vu la ville de Brisbane sortir de son confinement jeudi et 909 décès ont été répertoriés depuis l'apparition du premier cas.

Les médias australiens ont accueilli cette bulle sanitaire avec enthousiasme. 

Tout comme l'industrie du tourisme neo-zélandaise, qui a besoin criant de voyageurs australiens, les professionnels estiment qu'une bulle sanitaire pourrait rapporter un milliard de dollars à l'économie rappelle RNZ (en anglais). Avant la pandémie, les Australiens représentaient presque 40% des arrivées en Nouvelle-Zélande. Jacinta Ardern a invité ses voisins à profiter de cette opportunité, à l'approche de la saison des sports d'hiver. "Nous sommes un endroit sûr pour venir en famille", a assuré la Première ministre.

Plusieurs pays d'Asie-Pacifique travaillent sur des projets similaires de "bulle". Taïwan et l'archipel des Palaos, dans le Pacifique, en ont inauguré une jeudi, avec là aussi l'espoir de soutenir leur industrie touristique durement éprouvée par la pandémie.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live