Covid-19 : l'utilisation de l'étoile jaune pour dénoncer la campagne de vaccination suscite l'indignation

coronavirus
Etoile jaune
L'étoile jaune utilisée par les nazis durant la Seconde guerre mondiale a été reprise dans le cadre d'un appel à manifester contre la campagne vaccinale en Nouvelle-Calédonie, organisée le 24 avril 2021.

Des organisateurs d'une manifestation contre le pass sanitaire, prévue samedi à Nouméa, ont utilisé ce symbole du nazisme sur les réseaux sociaux. Une initiative fustigée, jeudi, par la LDH NC et le Haut-commissariat.

"Son utilisation relève d'un amalgame aussi indigne qu'inacceptable." Le Haut-commissariat a dénoncé, jeudi 22 avril, l'utilisation de l'étoile jaune par des organisateurs appelant à une manifestation contre le projet de pass sanitaire à Nouméa samedi. Dans ce tract, relayé sur les réseaux sociaux, des associations comme CVTH ou EPLP (Ensemble pour la planète) ont comparé le sort des anti-vaccins à celui des juifs durant la seconde guerre mondiale.

Une comparaison qui a fait aussi bondir la Ligue des droits de l'homme et des citoyens de Nouvelle-Calédonie. "Quelle offense pour les Juifs qui ont survécu et pour leurs descendants, quel irrespect pour 6 millions de Juifs exterminés dans des conditions atroces entre toutes !", a déclaré dans un communiqué publié jeudi la LDH NC.

"On ne laissera pas ça sous silence"

De son côté, la communauté juive de Nouvelle-Calédonie, qui compte une centaine de personnes, a déploré l'utilisation de ce symbole. "Aujourd'hui, dans une manifestation qui n'a rien à voir, qu'on se permette d'utiliser ce symbole pour dire : 'Si ça continue, on va vivre dans des ghettos, car on ne pourra pas voyager sans être vacciné', c'est manquer de respect et c'est ce qui nous indigne", a expliqué, très émue, à NC La 1ère Alexandra Beraha, représentante de l’association cultuelle israélite de Nouvelle-Calédonie

Et la jeune femme de préciser qu'elle envisage des actions pour empêcher l'utilisation de ce symbole. "Si samedi, la manifestation a lieu et que des gens portent cette étoile en signe de protestation, on se mobilisera pour faire un recours, ou déposer plainte, assure-t-elle. On ne laissera pas ça sous silence."

Face au tollé provoqué par cette initiativeles associations à l'origine de la marche contre le projet de pass sanitaire ont annoncé, vendredi dans la soirée, qu'elles ne porteront pas ces étoiles jaunes lors de leur manifestation samedi. "C’est parce que ce symbole incarne le plus haut degré de l’inacceptable que nous l’avons choisi, écrivent-elles dans un communiqué. Nous présentons nos excuses aux personnes qui se sont senties blessées en espérant de leur part la compréhension de notre point de vue."