Covid-19 : la Nouvelle-Calédonie confirme à ce stade sept cas au Médipôle, dont une personne en réanimation

coronavirus
Conférence de presse du gouvernement 7 septembre
©Coralie Cochin / NC La 1ère
Trois heures après l'entrée en vigueur du reconfinement strict et généralisé, la Nouvelle-Calédonie vivait son premier point presse. Compte-rendu à retrouver ici.

Cette fois, ce n'est pas le gouvernement Santa, mais le gouvernement Mapou qui anime les points presse du confinement. Le premier a eu lieu ce mardi 7 septembre dans l'après-midi, avec notamment un bilan sanitaire dressé par le Dr Sébastien Mabon, de la DASS.

  • Point sanitaire

Il fait état de sept personnes confirmées positives au virus, et isolées au Médipôle. Six patients, non vaccinés, qui présentent des symptômes (toux, fièvre, absence de goût, d'odorat), et un qui n'en a pas. Il s'avère qu'il est vacciné. Un de ces sept patients a été placé en réanimation.

Des investigations sont toujours en cours. Tous les cas positifs ont été hospitalisés, d’autres ont été confinés dans les hôtels réquisitionnés et d’autres, en isolement à domicile. 

Compte tenu du nombre de cas, on peut dire que le virus est en circulation sur le territoire de la Nouvelle-Calédonie.

Dr Sébastien Mabon


Question posée : est-on oui ou non en présence du variant Delta ? Réponse du Dr Mabon : "Oui, bien sûr, les trois cas cités [lundi] sont bien du variant Delta." Et la probabilité est assez forte qu'il en soit de même pour les quatre autres, mais les services sanitaires se sont dits en attente de résultats. 

On relève d'ailleurs, au fil des questions posées par les journalistes, la difficulté à obtenir des chiffres précis en temps réel. Notamment invoqué, le fait que soient attendus des retours d'analyse. 

Il n'y a pas de tabou sur le variant Delta. 

Isabelle Champmoreau, membre du gouvernement

 

  • Contrôler et freiner la contamination

"Ce confinement à deux objectifs, contrôler et freiner la contamination et protéger le système hospitalier", assure Isabelle Champmoreau. 

Ce troisième confinement a également vocation, "à accélérer la vaccination", poursuit la membre du gouvernement. 

La quantité de vaccin à disposition est suffisante pour faire face à l’organisation des prochains vaccinodromes prévus. Ce mercredi, le point presse sera dédié à la vaccination, avec des professionnels : notamment les provinces et la Cafat. Des opérations importantes de vaccination sont prévues ce week-end. 

  • Activités autorisées et conditions de déplacement

"Tous les déplacements sont interdits", a martelé Yannick Slamet, porte-parole du gouvernement. Au-delà des déplacements, certaines activités sont autorisées. Les commerces d’alimentation, pharmacies, banques, assurances et stations-service restent ouverts, dans le respect des distanciations et du port du masque. 

Certains établissements publics sont en revanche fermés, sans dérogation : les musées, restaurants et traiteurs (sauf cas à emporter), bars, discothèques, casinos, nakamals ou encore salles de cinéma. 

Les professionnels du secteur du BTP peuvent continuer à exercer. Les entreprises qui souhaitent plus d’informations peuvent appeler le 26.63.26.

  • Et les transports ?

S’agissant des transports, ils sont tous suspendus. Les vols internationaux de passagers sont suspendus, à l’exception des évasans et à l’exception du transport du personnel médical. 

"Tous les vols de fret seront poursuivis, les mardis et les vendredis. Les transports domestiques et le réseau Raï sont suspendus, à compter de ce mardi, à minuit", précise Gilbert Tuiyenon, en charge des transports. 

  • Des réunions en cours pour les aides économiques

Après deux confinements et une fermeture prolongée des frontières, l’économie calédonienne est éprouvée. Pour ce troisième confinement, plusieurs réunions sont en cours. Elles ont débuté ce mardi, pour échanger autour des aides qui seront débloquées localement. Le chômage partiel, ou l'exonération de charges pourraient être privilégiés.

Des aides pourront être ponctuellement mises en place, pour les personnes "bloquées à l’extérieur du territoire", dans le cadre de la suspension temporaire des vols, ajoute Isabelle Champmoreau.

  • Aides sociales 

Les personnes sans domicile fixe seront à nouveau accueillies, dès ce jeudi midi. Elles seront reçues au foyer Jean-Calvin, de l'internat protestant de la FELP. Un foyer d'une capacité d’accueil de 30 personnes. Les personnes pourront être vaccinées sur place.

  • Enseignement

La continuité pédagogique va se remettre en place progressivement. Pour l’instant, il n'y aura aucun changement sur les calendriers des examens. Des documents numériques ou dossiers papiers seront fournis aux parents. 

La liste des établissements qui pourront accueillir les enfants des personnes à profession jugées prioritaires doit être divulguée dès ce mercredi. Ils seront accueillis au sein des crèches ou écoles dans le Nord, comme dans le Sud ou les îles.

  • Ne pas contacter le 15

"On demande aux personnes, sauf urgence, de ne pas contacter le 15. Cette année, on a eu des cas de personnes qui n'ont pas pu être prises en charge sur des pathologies graves, parce que le 15 était confiné ", poursuit Isabelle Champmoreau.

Il est conseillé de contacter son médecin traitant en cas de symptômes, ou bien le 05.02.02.

Le prochain point presse de ce mercredi, sera consacré à la vaccination, en présence des professionnels et des membres du gouvernement.

La note de synthèse par le gouvernement :