Covid-19 : la vaccination en Calédonie va s’ouvrir aux plus de 50 ans

coronavirus
Vaccination anti-Covid à Boulouparis.
Vaccination anti-Covid à Boulouparis. ©Brigitte Whaap / NC la 1ere

Comme attendu, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a décidé en séance collégiale d'ouvrir la campagne de vaccination anti-Covid-19 dès l'âge de 50 ans. La mesure sera effective à partir du 15 mai.

Un nouveau palier va être franchi dans la campagne de vaccination anti-Covid à la Calédonienne. A partir du 15 mai, les personnes de 50 ans et plus seront à leur tour éligibles. Le seizième gouvernement - en charge des affaires courantes - a validé la chose ce mardi 27 avril lors de sa séance collégiale. 

NC la 1ere revient sur les différentes phases de la campagne depuis la mi-janvier, selon l’ordre de priorité qui a été décidé, et d’après les données du gouvernement au 23 avril. 

20 janvier

D’entrée, la vaccination a concerné : 

  • les professionnels considérés en première ligne, c’est-à-dire en contact avec les voyageurs qui entrent en Calédonie (et qui sont susceptibles d’être infecté) : les personnels des compagnies aériennes, de l’aéroport, du port autonome, des quatorzaines ou en contact avec les minéraliers ; les professionnels de santé susceptibles de prendre en charge les arrivants durant leur quarantaine (au 23 avril, plus de 3 875 d'entre eux avaient reçu au moins une dose de vaccin). 

  • Également dans la première vague, les particuliers et les professionnels qui doivent faire des allers-retours entre la Nouvelle- Calédonie et l’extérieur pour des motifs impérieux (288 personnes ont reçu au moins une dose dans ce cadre).


8 février

La possibilité de recevoir le vaccin Pfizer est alors étendue aux seniors, à partir de 75 ans. Près de cinq mille personnes ont reçu au moins une dose. 

22 février


Après un mois de vaccination, les résidents et les personnels des maisons de retraite sont leur tour concernés
932 personnes ont reçu au moins une dose. 

2 mars 

  • A partir de cette date, les injections de vaccin sont proposées aux personnes dont l'état de santé les expose à une forme sévère de Covid-19 : cancer, diabète, hypertension, obésité, insuffisance rénale, asthme sévère, etc. (9 642 personnes ont reçu au moins une dose). 

  • Egalement intégrés à la campagne, les personnels soignants tels que les kinésithérapeutes, orthophonistes, dentistes, pharmaciens…). 

17 mars

La limite d’âge est abaissée à 65 ans. 1 631 personnes de 65 à 74 ans ont reçu au moins une dose. 

26 mars

  • A ce moment, les personnels "essentiels" des entreprises dites prioritaires ont la possibilité d’être vaccinés. Il s’agit des entreprises de l’énergie, des transports, de l’import, l’agroalimentaire, la gestion des déchets, le BTP, les banques, les assurances... 

  • Idem pour "les personnels essentiels du secteur public" (plus de 7 000 personnes ont reçu au moins une dose).

15 mai

Comme annoncé plus haut, c’est l’échéance à partir de laquelle les Calédoniens qui ont le souhaitent pourront se faire vacciner dès 50 ans. Rappelons que la démarche est volontaire, gratuite, et qu'elle implique deux injections à vingt-et-un jours d'intervalle.

Point vaccinal du 26 avril 2021
©Gouvernement NC