Covid-19 : le confinement allégé est prolongé jusqu’au 19 décembre, mais avec de nouveaux aménagements

coronavirus
61a094e185bf7_baie-de-l-orphelinat-tromeur.jpg
La baie de l'Orphelinat à Nouméa ©Françoise Tromeur
De nouveaux allègements du confinement sont annoncés ce vendredi par le gouvernement. En revanche, le confinement, même allégé, est prolongé jusqu’au 19 décembre.

Les mesures de confinement étaient prévues jusqu’au dimanche 28 novembre. Finalement, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie annonce ce vendredi 26 novembre que le dispositif est prolongé jusqu’au 19 décembre inclus, mais avec de nouveaux allègements.

Des assouplissements


Dès ce samedi 27 novembre, les théâtres et autres salles de spectacles peuvent rouvrir, mais avec le pass sanitaire exigé pour les personnes de plus de 18 ans et les employés en contact avec le public. Le protocole spécifique est disponible sur le site de la direction du Travail et de l’emploi.

À partir du lundi 29 novembre, d’autres assouplissements sont prévus. Seront donc autorisés :

  • Les événements organisés par un professionnel de l’événementiel, tels que les concerts, foires, soirées, ou mariages, sous réserves des mêmes conditions que pour les théâtres. C’était l’une des attentes des professionnels du secteur.
  • Les compétitions organisées par les ligues ou les fédérations devront se tenir sans public. L’accès des participants et des organisateurs sera conditionné par la présentation d’un pass sanitaire.
  • Les réunions professionnelles comme les assemblées générales ou les conseils de cycle sont autorisées au delà de 30 personnes si elles ne peuvent se tenir par visioconférence et devront se dérouler dans le respect des gestes barrière et de la distanciation.
  • Enfin les rassemblements familiaux, religieux, coutumiers ou amicaux restent limités à 30 personnes mais il ne sera plus nécessaire de tenir un registre des participants.

Les mesures qui restent en vigueur


Le couvre-feu entre 23 h et 5 h du matin est maintenu jusqu’au 19 décembre inclus, sauf pour raison d’activité professionnelle, d’urgence médicale ou pour se rendre à l’aéroport de la Tontouta, avec une copie du billet d’avion.
Le pass sanitaire reste la règle pour toute une série d’activités, avec jauge et protocole, comme les bars, nakamals et restaurants, le débarquement sur les îlots avec des professionnels, les musées, bibliothèques, cinémas, parcs, salles de jeux ou encore les salles et établissements sportifs, les transports aériens et maritimes, le bus Raï ou les établissements de santé.
Pour rappel, le pass sanitaire avec QR code sera exigé à partir du 6 décembre, les carnets de vaccination, les résultats de tests ou les certificats de rétablissement sans QR code ne seront plus acceptés à partir de cette date.

Ce qui reste fermé


Il n’est toujours pas possible pour les particuliers de débarquer sur les îlots, de se rassembler au-delà de 30 personnes et les discothèques restent pour l’heure fermées.
Le port du masque reste lui aussi obligatoire à partir de 11 ans, sauf pour les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical.