Covid-19 : les personnels navigants désormais testés tous les sept jours

coronavirus
nouvel appareil a320 aircalin
©Aircalin

Le gouvernement modifie le protocole sanitaire des personnels navigants. Après l’apparition d’un cas de Covid chez un co-pilote de la compagnie Aircalin le 9 février dernier, l’exécutif a décidé de désormais tester les personnels tous les sept jours.

Il était le cinquantième cas détecté en Nouvelle-Calédonie. Ce co-pilote d’Aircalin, asymptomatique, a été testé positif au Covid-19 le 9 février dernier, après un retour en Calédonie dans la nuit du 4 au 5 février. Il avait alors été placé dans l’unité Covid du Médipôle, avant d’en sortir en fin de semaine dernière.  
Son entourage familial et professionnel avait heureusement été testé négatif, mais tout de même placé en quatorzaine dans un hôtel.  

Une procédure particulière pour les personnels navigants

Pour améliorer encore la sécurité sanitaire, le gouvernement a donc décidé de modifier la fréquence des tests PCR des personnels navigants. Ils seront désormais réalisés tous les sept jours au lieu de quatorze. 
Les personnels qui doivent par ailleurs respecter un confinement à domicile de quatorze jours après chaque vol et qui sont également soumis à une auto-surveillance très régulière.

Pas un cas de variant

A noter par ailleurs que « l’analyse du prélèvement du pilote, envoyé au centre national de référence en Métropole, a confirmé qu’il ne s’agissait pas d’un variant du virus » indique le gouvernement.