Covid-19 : premier confinement au royaume de Tonga

océan pacifique
Campagne de vaccination anti-Covid à Tonga, octobre 2021.
Campagne de vaccination anti-Covid à Nuku'alofa, le 23 octobre. ©Ministry of health Tonga
L'île principale des Tonga a entamé mardi un confinement d'une semaine, après l'annonce d'un premier cas de coronavirus.

Confinée jusqu’au mardi 9 novembre, l’île de Tongatapu. Et donc la capitale tongienne Nuku'alofa qui s’y trouve. Un tout premier confinement initié dans la nuit du lundi 1er au mardi 2 novembre. Seuls les services jugés essentiels sont autorisés à ouvrir, les rassemblements sont interdits et la vente d’alcool suspendue.

Le Premier ministre, Pohiva Tuionetoa, a indiqué à la presse que cette mesure visait à "assurer la sécurité de notre population (...) afin de prévenir ou de minimiser la diffusion du Covid-19 dans le royaume de Tonga".

En provenance de Nouvelle-Zélande

Le petit royaume était jusqu'à présent l'un des rares pays au monde à avoir échappé à la pandémie. Cette première contamination a été détectée chez une personne à l'isolement, de retour aux Tonga après un séjour en Nouvelle-Zélande.

La plupart des 106 000 habitants vivent sur l'île de Tongatapu, et moins d'un tiers ont été complètement vaccinés anti-Covid. La personne contaminée avait reçu une deuxième injection de vaccin à la mi-octobre, selon des responsables de la santé.