Covid-19 : prolongation de l'arrêté qui encadre les mesures de lutte contre la propagation du virus

coronavirus
Mesures de prévention
Le respect des gestes barrières, par exemple, doit être maintenu. ©Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie
Le gouvernement annonce la prolongation de l'arrêté qui porte sur les diverses mesures contre la propagation du Covid-19. En cours jusqu'au 30 janvier, il est prolongé d'un mois, plus précisément jusqu'au 27 février.

Sans grande surprise, le gouvernement prolonge les dispositions de l'arrêté conjoint du 6 septembre 2021 "portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus Covid-19 à l’intérieur de la Nouvelle-Calédonie". Elles étaient applicables jusqu’au dimanche 30 janvier 2022 à minuit, et elles sont prolongées jusqu’au 27 février 2022, à  minuit. 

Autrement dit, "les mesures concernant les déplacements individuels, les activités professionnelles, les rassemblements, les commerces et les établissements, les transports de personnes, les établissements scolaires ou encore les manifestations sportives resteront en vigueur un mois de plus." 

Cet arrêté avait été modifié pour la  dernière fois le 7 janvier 2022. 

Parmi les nombreuses mesures concernées, on retrouve entre autres :

  • Le port du masque est obligatoire, en intérieur, pour toute personne de onze ans et plus, à l’exception des personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation. 
  • Sous réserve de protocoles sanitaires spécifiques, les activités collectives s’effectuent dans le respect des règles de distanciation sociale et des gestes barrières. 
  • Le télétravail et les réunions via des moyens de communication électronique restent à privilégier. 
  • Toutes les manifestations ‒ rassemblements ou réunions, de nature amicale, familiale ou coutumière,  réunissant plus de trente personnes, sont interdites, quelle que soit leur finalité.

Sans oublier, la présentation du pass sanitaire pour entrer dans certains lieux.