nouvelle calédonie
info locale

Covid-19 : réponses aux questions courantes et aux rumeurs

coronavirus
vrai oufake
Pas toujours évident de démêler le vrai du faux dans les questions liées aux coronavirus. Plusieurs sources d'informations fiables apportent cependant des réponses détaillées, comme l'organisation mondiale de la santé. 

1. Faut-il porter un masque de protection contre le COVID-19 ?


La réponse est oui, si vous présentez des symptômes du Covid-19 comme la toux et les éternuements, ou si vous vous occupez d’une personne susceptible d’être atteint de la maladie. Dans ces deux cas de figure, le masque n’est efficace que s’il est associé à un lavage des mains fréquent à l'aide d'une solution hydroalcoolique et d'un mélange d'eau et de savon.
L'OMS précise en revanche qu'il ne faut pas le porter si vous n’êtes pas malade et si vous ne vous occupez pas d’une personne qui l'est. Dans ces deux situations, cela est considérée comme du « gaspillage », alors que de nombreux pays manquent de ces équipements.
Pourquoi ne pas porter de masque lorsqu'on ne présente pas de symptômes ?
Pour tout les pays touchés aujourd'hui à travers le monde, l'objectif est de ralentir la progression du virus pour éviter que les services de santé ne soient débordés par un afflux de personnes contaminées. Si les personnes saines monopolisent les masques qui pourraient servir aux malades qui en sont privés, ces derniers auront plus de chances de transmettre rapidement le coronavirus. 
 

2. Animaux et insectes peuvent-ils transmettre le virus ?


« A ce jour, rien ne prouve que les animaux de compagnie, tels que les chiens ou les chats, peuvent transmettre le COVID-19 » dit l’OMS. Elle rappelle que la maladie se transmet principalement "par les gouttelettes expulsées par les personnes infectées quand elles toussent, éternuent ou parlent". Par ailleurs, les sources animales éventuelles du COVID-19 "n’ont pas encore été confirmées".
 

3. Existe t'il des remèdes ?


C’est une rumeur qui a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux sur le territoire : la possibilité de vaincre le virus en buvant un mélange d’eau tiède et de sel ou de vinaigre. Joint au téléphone, l'institut pasteur de Nouvelle-Calédonie, une fondation privée à but non lucratif dédiée à la recherche en santé publique, répond de manière catégorique.
 

" Il n’y a pas de recette pour lutter contre le virus, que ce soit l’eau tiède salée ou la consommation d’ail. Rien ne prouve l’efficacité de ces méthodes " Marc Jouan, directeur de l'institut Pasteur Nouvelle-Caledonie.


L’organisation mondiale de la santé répond elle aussi aux rumeurs sur cette page
 

4. Quelles sont les sources fiables d'informations ?


Les réseaux sociaux n'en sont pas une. Tournez-vous vers l’organisation mondiale de la santé. C'est une institution de l'ONU, l'organisation des nations unies, spécialisée dans la santé publique. Son site internet est très complet et répond à énormément de questions : www.who.int/fr
Autre source d'informations importantes, la direction des affaires sanitaires et sociales de Nouvelle-Calédonie qui propose également des questions-réponses et rappelle la situation sanitaire sur le territoire :
dass.gouv.nc
Notez enfin le site de l’Institut Pasteur en Nouvelle-Calédonie :
www.institutpasteur.nc