La création aborigène contemporaine s'expose en Suisse

art
Vue général expo opale
©Bernard Blondeel
En Suisse, la fondation Opale est un centre d’art dédié à la création aborigène contemporaine. Sa nouvelle exposition, « Résonances », fait dialoguer des œuvres d’artistes aborigènes avec des œuvres d’artistes du monde entier. Reportage.
Près de Crans-Montana dans le Valais, la fondation Opale a été inaugurée en décembre 2018. Sa première exposition, « Before time began », présentait des œuvres des origines de l’art aborigène à nos jours.
 

La fondation Opale est née de mon désir de faire partager ma collection d’art aborigène avec le plus grand nombre. Pour les artistes aborigènes, la transmission est quelque chose de très important et pour moi, c’était devenu une évidence de faire partager cette collection .
-Bérengère Primat, présidente de la fondation Opale


Après 18 mois d’existence, la fondation Opale présente sa nouvelle exposition « Résonances », en faisant dialoguer des œuvres d’artistes aborigènes avec des œuvres d’artistes du monde entier. La fondation s’est appuyée sur la collection de Bérangère Primat, la présidente de la fondation Opale, mais aussi sur la collection de sa sœur Garance Primat, avec la collection Dragonfly.
Cette dernière collection s’intéresse tout particulièrement aux artistes du monde entier qui entretiennent un lien fort avec la nature.
La fondation Opale
©Olivier Maire

L’exposition « Résonances » présente des œuvres de nombreux artistes : Clifford Possum Tjapaltjarri, Anish Kappoor, Sol LeWit, Judy Watson, Romuald Hazoumé, Ronnie Tjampitjinpa, Giuseppe Penone, Paddy Bedford…
 

L’idée n’était pas de mettre les artistes aborigènes dans une catégorie, mais plutôt de donner à l’art aborigène la position d’un art contemporain qui fait partie du monde et qui peut être montré avec les plus grands artistes internationaux. L’art est quelque chose d’universel, l’art fait partie de l’être humain, c’est à travers l’art que l’homme essaye de s’exprimer sur l’univers, sur tout ce qui l’entoure et sur sa propre position dans l’univers.
- Georges Petitjean, co-commissaire de l’exposition Résonances.


La fondation Opale possède un fond de plus de 900 œuvres, ce qui en fait la collection d’art aborigène contemporain la plus importante en Europe.

Reportage Outre-mer la 1ère / France Ô :
©la1ere

 

Bonus : images de l'exposition

Vue général expo opale
©Bernard Blondeel
 
expo Opale art aborigène 2
peinture de MURTIKARLKA TJUMPO TJAPANANGKA / deux hommes au point d’eau de Mamara ©Bernard Blondeel
expo Opale art aborigène 3
peintures de Mabel Juli et Mick Kubarkku ©Bernard Blondeel
expo Opale art aborigène 1
Une sculpture de Sol LeWitt (Pyramide, 1985). Devant « Lac Mackay, 1993 » de Ronnie Tjampitjinpa ©Denis Rousseau Kaplan
expo Opale art aborigène 4
Les poteaux funéraires de Gulumbu Yunupingu devant les œuvres de Kiki Smith et le cercle lunaire de Gao Weigang ©Denis Rousseau-Kaplan
expo Opale art aborigène 5
Sol, une œuvre d’Antony Gormley ©Denis Rousseau-Kaplan


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live