La création d'un CAPES bivalent en langues kanak

éducation
Enseignement des langues kanak
Voici les quatre nouveaux outils pédagogiques pour l'enseignement des langues kanak: Ajie Aro, Paici, Nengoné et Drehu. ©NC1ere
C'est une annonce faite par le ministre de l'Education Nationale, Jean-Michel Blanquer, lors de sa visite aux côtés du président de la République en fin de semaine dernière. Un Certificat d'Aptitude au Professorat de l'Enseignement du Second degré en langue kanak-Français par exemple sera créé.
Il l'a annoncé lors de sa visite aux côtés du président de la République en fin de semaine dernière.
Lors de sa rencontre avec les chefs d'établissement, il a insisté sur les différentes mesures pédagogiques à l'école primaire et l'entrée en sixième. Le Ministre a longuement abordé cette  spécificité calédonienne sur les langues.

Le dynamisme autour de la question linguistique
Jean-Michel Blanquer a salué le dynamisme autour de la question linguistique. Un facteur d'épanouissement et de cohésion selon le Ministre de l'Education Nationale que doit rechercher en premier un établissement. Au collège Baudoux à Nouméa, il a vu la section internationale franco-australienne  et l'enseignement des langues et culture kanak.


"Depuis 2016, avec les élus, on a rendu obligatoire les éléments fondamentaux de la culture et d'offrir partout les langues kanak à chaque que les familles le demandent. On a structuré la discipline."

Jean-Charles Ringard Flament, vice recteur de Nouvelle-Calédonie

Le Ministre a également mis l'accent sur l'école primaire et les fondamentaux que les élèves doivent maîtriser en première année de collège.

Dans l'enseignement professionnel, des progrès restent à faire, note le Ministre de l'Education Nationale. Il y a des enjeux d'avenir où la formation pourrait se développer dit-il  comme la pêche, le numérique ou encore la transition écologique.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live