Le cricket australien accablé par un scandale de balle trafiquée

monde
Consternation dans le monde du cricket australien. Le capitaine de l'équipe nationale, Steve Smith, et son coéquipier Cameron Brancroft ont reconnu avoir délibérément tenté d'altérer l'état de la balle lors du troisième test match contre l'Afrique du Sud, samedi, au Cap. Bancroft, 25 ans, s’est servi de ruban adhésif afin de recueillir des particules abrasives sur le terrain et d'en frotter la balle, de façon à l'érafler et ainsi modifier sa trajectoire.

Repéré à l'image​

Et Smith, 28 ans, que certains considèrent comme le meilleur batteur australien depuis la légende Don Bradman, a confirmé que les leaders de l'équipe étaient parfaitement au courant de ses intentions. Le projet a été fomenté durant la pause déjeuner et le capitaine a reconnu en avoir été le cerveau. Sauf que sur les images de la télévision, on a vu Bancroft sortir un objet jaune de sa poche et frotter la balle avec.

Appels à la démission

En Australie, les appels à la démission de Smith se sont multipliés, d'aucuns s'interrogeant aussi sur le rôle éventuel de l'entraîneur Darren Lehman dans cette affaire. Le responsable de la fédération Cricket Australia, James Sutherland, a cependant déclaré qu'il attendrait le résultat d'une enquête internationale avant toute décision sur des sanctions.