Covid-19 : la Nouvelle-Calédonie autonome en oxygène médicinal

coronavirus
Gazpac autonomie NC oxygène médical
©Alix Madec / NC La 1ère
C’est un produit central dans le traitement des cas les plus graves de Covid-19. La production locale d’oxygène liquide est concentrée à Nouméa, où est produit 6,5 tonnes par jour pour un stock de 220 000 litres, soit au moins 200 jours d’utilisation.

C’est au cœur du site de Numbo, qu’est fabriqué et stocké l’oxygène médicinal, depuis 1973. Il s'agit de l'unique fournisseur des établissements hospitaliers de Nouvelle-Calédonie. Un oxygène liquide fabriqué à partir de l’air ambiant au sein de l’unique entreprise calédonienne de production de médicaments. Il est ensuite stocké et livré à -180 degrés au Médipôle et au Centre hospitalier du Nord. "Aujourd’hui, on a des capacités de production de 6,5 tonnes par jour, explique Vincent Mailhol, directeur du développement commercial et industriel de Gazpac Calédonie. Avec le stock actuel, sans compter notre unité qui fonctionne en continu, on peut soigner 50 patients à 60 litres par minutes. C'est une estimation haute puisque, à titre d’exemple, en Polynésie, on est à cinq ou dix litres en moyenne par personne."

 

Différents besoins

Une fabrication qui se poursuit 24 heures sur 24 et sept jours sur sept. Pour une capacité totale de stockage de 220 000 litres, dont 90 000 litres dédiés à la direction des affaires sanitaires et sociales. "Cet oxygène est utilisé à différents débits auprès des patients, pose Frédérique Ducrocq, pharmacien inspecteur de la DASS. On peut aller de cinq litres par minute, jusqu’à 60. On a même vu des cas, en Métropole, où une personne avait besoin de 80 litres par minute. Aujourd’hui, on a donc différents conditionnements pour répondre à ces différents besoins en oxygénation."

 

Gazpac autonomie NC oxygène médical
©Alix Madec / NC La 1ère

 

Augmentation de capacité

Une capacité de stockage qui devrait augmenter de près de 27 000 litres, d’ici fin 2021. "En stokage, on a plus de 200 tonnes de stockage liquide, détaille Romain Babey, président de l’entreprise Gazpac Calédonie. Mais il faut ajouter aussi nos stockages mobiles. On a actuellement six conteneurs pour un peu plus de 100 tonnes en plus, au total."

Au total avec ces stocks, la Nouvelle-Calédonie est autonome en oxygène pour 200 jours. À cela s’ajoute la production de 6,5 tonnes par jour. Et en cas de ruptures de stock, la société locale a déjà signé des partenariats avec la Nouvelle-Zélande.

Gazpac autonomie NC oxygène médical
©Alix Madec / NC La 1ère

Une partie exportée

Depuis le début de l’année, la société achemine d’importantes quantités d’oxygène vers la Polynésie. En tout, 1176 bouteilles ont été envoyées en 2021, dont 128 bouteilles et deux containers de 18 tonnes d’oxygène liquide depuis la fin du mois d'août. Un prochain acheminement est prévu courant septembre, avec 220 bouteilles supplémentaires.

Reportage d'Alix Madec

Reportage sur place d'Erik Dufour et Nicolas Fasquel :