Crise sanitaire : la compagnie Aircalin redoute le trou d'air

coronavirus
Aircalin, Kanumera, Air Calédonie international, mai 2020
Kanumera cloué au sol à Tontouta, 13 mai 2020. ©NC la 1ere
Pour Aircalin, qui perd 800 millions de francs par mois, la pandémie de Covid-19 rime avec un bilan économique catastrophique, et des décisions douloureuses envisagées afin de sauvegarder la compagnie. Comme la réduction de la masse salariale à hauteur de 20 %. 
L’image est rare : à Tontouta, la flotte d’Aircalin clouée au sol depuis la suspension des vols entrants pour cause de pandémie.
 

Un programme de vols réduit de 80 %

Depuis le 21 mars, le programme de vols a été réduit de 80 %. Seuls sont maintenus les rapatriements, qui ont concerné à ce jour environ 1500 Calédoniens, et du cargo. Le nombre de passagers a baissé de 93 %. Selon la compagnie, l’ensemble du personnel a été soit mis au chômage partiel, soit touché par une baisse de rémunération. 
 
Photo type Aircalin à Tontouta, 13 mai 2020
©NC la 1ere
 

Chiffre d'affaires en chûte libre 

Dans ce contexte, Air Calédonie international enregistre chaque mois des pertes de 800 millions de francs. L'entreprise estime que pour l’année 2020, son chiffre d’affaires sera en baisse de 80 % par rapport à 2019. Et le secteur aérien manque de visibilité quant à l’évolution du trafic régional et international. 
 

S'adapter à la demande réduite

Selon le meilleur des scénarii, Aircalin se remettrait à flots d’ici quatre ans. Mais pour cela, la compagnie devra dans un premier temps adapter l’offre à la demande. Il est par exemple prévu de supprimer deux lignes, vers Osaka au Japon et Melbourne en Australie. 
 
Sièges dans un appareil d'Aircalin
©NC la 1ere
 

Conséquences en interne

Il faudra surtout faire des efforts. Des efforts en interne, avec une diminution de la masse salariale envisagée à hauteur de 20 %. Aircalin miserait sur un plan de départs volontaires, sur la révision des accords conventionnels. Voire sur un plan de licenciement économique si les objectifs de réduction de la masse salariale et des effectifs ne sont pas atteints.  
 

Les A320neo atterriront plus tard

Des efforts sur l’investissement. La livraison des deux A320neo qui étaient attendus serait repoussée :
de mai à octobre 2020 pour le premier, actuellement en phase d’assemblage à Toulouse-Blagnac ;
- de février 2021 à 2022, voire septembre 2023, pour le second. 
 

Recours aux emprunts

Et puis il faudra solliciter des prêts. Un prêt garanti par l’Etat de 4,8 milliards CFP. Et un prêt auprès des actionnaires, d’un montant estimé à 2 milliards. Le capital d'Aircalin est détenu à 99,4 % par l'Agence pour la desserte aérienne de la Nouvelle-Calédonie.

Le reportage de Dave Whaeo-Hnasson et Laura Schintu :
©nouvellecaledonie

Didier Tappero, directeur général d’Aircalin, était ce mercredi soir l’invité du journal télévisé avec Thérèse Waïa. 
©nouvellecaledonie

  

En 2019, Aircalin représentait...

  • 19 milliards de chiffre d’affaires
  • 417 000 passagers, avec un coefficient d’occupation de 80 %
  • 5 000 tonnes de fret
  • 480 salariés en Nouvelle-Calédonie