Cyclisme : des Calédoniens aux championnats du monde sur route en Australie

cyclisme
Calédoniens aux championnats du monde de cyclisme sur route en Australie
Six Calédoniens aux championnats du monde de cyclisme sur route en Australie ©NC la1ère/UCI
C’est une invitation qui ne se refuse pas…. Six cyclistes calédoniens vont participer aux championnats du monde de cyclisme sur route du 18 au 25 septembre prochain en Australie.

Six coureurs cyclistes calédoniens dont trois femmes vont vivre des championnats du monde sur route qui se dérouleront du 18 au 25 septembre dans la ville australienne de Wollongong à 88 km au sud de Sydney.
Rayann Lacheny, Florian Barket, David Schavits, Manon Brasseur, Patricia Thémereau et Sandra Gayard vont donc s’envoler dans quelques jours pour l’Australie. Une expérience qui s’annonce déjà inoubliable.

Une invitation surprise

"C’est une petite entorse ou faveur qui a été donnée à la Nouvelle-Calédonie et à la Polynésie française puisque nous sommes normalement rattachés à la fédération française de cyclisme" se réjouit Tommy Vanoudendycke, le président du comité régional de cyclisme. 
C’est un projet qui est arrivé de manière inattendue en tout début du mois d’août.
L’Union cycliste internationale (UCI) a envoyé un courrier d’invitation aux pays et territoires de l’Océanie pour participer à une épreuve des championnats du monde de cyclisme sur route prévue le 21 septembre prochain en Australie.
Le président du comité régional de cyclisme n’en revient toujours pas :
" Très surpris et beaucoup de joie" réagit Tommy Vanoudendycke. "Il a fallu aussi faire très vite parce qu’il y avait des délais pour transmettre la composition de l’équipe à l’organisation. C’est fabuleux pour les athlètes, de participer à un championnat du monde, quelle que soit la discipline, c’est exceptionnel. Ils vont courir avec des cyclistes, hommes, femmes, qui ont fait le Tour de France, qui sont des professionnels, qui sont payés pour faire ce sport. Pour des amateurs, c’est une opportunité exceptionnelle".

Face aux professionnels


Et effectivement Florian Barket, l’un des coureurs retenus ne cache pas sa joie de participer à ces championnats du monde même s’il le sait, les professionnels feront toujours la différence face aux amateurs. 
" On n’a pas une grosse pression non plus parce qu’on sait que sauf grosse surprise, on ne va pas aller chercher le titre ni des médailles" commente en souriant Florian Barket. "Notre petit défi, c’est d’essayer de faire mieux que nos trois autres îles invitées d’Océanie. Après, on se prépare. Pour ma part, je m’étais mis un peu au triathlon. Donc c’est vrai que depuis que je sais que je fais ces championnats du monde, j’ai remis toute mon énergie sur le vélo". 
Les Calédoniens ont été invités à participer à une épreuve de contre-la-montre par équipe mixte. Les autres îles invitées par l’UCI sont Tahiti, Fidji et Samoa. Une manière pour l’Union cycliste internationale d’aider au développement du cyclisme en Océanie.

Le reportage de Martin Charmasson et Christian Favennec 

©nouvellecaledonie