publicité

David Rowlands au sprint à Houaïlou

La 7e étape a débuté ce mercredi matin de Poindimié pour se diriger vers Houaïlou. 73 km de quasi plat, et une arrivée au sprint avec 5 coureurs échappés. Parmi eux, le Kiwi David Rowlands, de l’équipe ACLN, vainqueur d’un sprint improbable dans le village de Houaïlou.

Les 5 échappés du matin n’ont jamais été inquiétés : David Rowlands maillot à pois, Yannick Marié le n°7, Alexis Tourtelot en vert bleu, équipe ACTB, le Suisse Valère Thiébaud de l’équipe Axial (guidon rouge), et enfin Pierre Paroissien, qui ferme la marche, de l’équipe Champagne Charlott. © Erik Dufour/NC1ère
© Erik Dufour/NC1ère Les 5 échappés du matin n’ont jamais été inquiétés : David Rowlands maillot à pois, Yannick Marié le n°7, Alexis Tourtelot en vert bleu, équipe ACTB, le Suisse Valère Thiébaud de l’équipe Axial (guidon rouge), et enfin Pierre Paroissien, qui ferme la marche, de l’équipe Champagne Charlott.
  • Erik Dufour (S.R)
  • Publié le
Après l’étape de montagne d’hier, la journée d’aujourd’hui avait des allures d’étape de liaison. Du plat en bord de mer, sur cette côte Est qui elle aussi a souffert de la sécheresse et des incendies. Une seule difficulté sur cette première demie étape, l’ascension du col Rossard juste après le passage dans le village de Ponérihouen. Il y a eu d’abord la chute de Tommy Vanoudendycke, le coureur de Ouenghi sports, qui s’est accroché au vélo de Thomas Prono, du VCC Mont-Dore juste après le départ réel donné dans le village de Poindimié. Le grand coureur a dû se résoudre à l’abandon, poignet cassé. Le peloton s’est ensuite engagé sur la route du bord de mer, face à un vent puissant. Il a fallu attendre plusieurs kilomètres pour voir une échappée s’organiser avec 5 coureurs, celle-ci n’a pas été contrée par le peloton maillot jaune car les hommes qui avaient pris le commandement n’étaient pas dangereux au classement général. Le maillot jaune Léo Danes s’est contenté de surveiller le reste des troupes.
Léo Danes conserve le maillot jaune. Pascal Sawa, maire de Houaïlou, était présent à l'arrivée des coureurs. © René Molé/NC1ère
© René Molé/NC1ère Léo Danes conserve le maillot jaune. Pascal Sawa, maire de Houaïlou, était présent à l'arrivée des coureurs.
Les échappés ont alors creusé peu à peu l’écart pour atteindre jusqu’à 2 minutes 40 d’avance sur le peloton maillot jaune. L’écart s’est un peu réduit en fin de parcours, mais l’arrivée de l’étape se présentait d’une manière très particulière avec plusieurs virages dans le village de Houaïlou. Un finish surprenant et piégeux qui a surpris Yannick Marié, le coureur du VCC Mont-Dore, pourtant parti le premier dans l’ultime kilomètre. L’expérimenté Kiwi de la formation ACLN a surgi dans les derniers mètres pour coiffer Yannick Marie sur le fil. Une belle victoire d’étape pour le vétéran qui participe à son deuxième tour de Calédonie.
ARRIVEE HOUAILOU
La deuxième demie étape est prévue ce mercredi en début d’après-midi avec un contre-la-montre de 12 km dans le village de Houaïlou.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play