Debbie, passé dépression tropicale, laisse d'importants dégâts

monde
debbie
Le bilan s'élève à cinq morts après le cyclone Debbie. ©Bloomberg
En Australie, le cyclone Debbie continue de creuser son chemin suivant une trajectoire sud-ouest. Mais le bureau de la météorologie l’a rétrogradé en dépression tropicale, avec des pluies intenses. Le phénomène a causé de sérieux dégâts. Les autorités s’attendent à un terrible état des lieux. 
Au plus fort de son impact, lorsqu’il était encore un cyclone de catégorie 4, Debbie a déraciné des arbres, mis à mal des bâtiments, et dévasté les digues, mardi, dans la région d’Airlie Beach. Un homme d’une soixantaine d’années a été sévèrement blessé à Proserpine. Un mur s’est effondré sur lui. Sa situation est désormais stable.
 
Selon l'Agence australienne de presse, les autorités s’attendent à découvrir d’importants dégâts dans les trois à cinq jours qui viennent. Les soldats des forces de défense sont mobilisés, de même que des avions et d’autres moyens d’intervention.

Plus de 400 écoles et centres aérés fermés

Debbie a ravagé les Iles Whitsunday avec des vents atteignant jusqu’à 263 km / heure. Le ponton de Daydream Island, le plus long du monde, qui s’engageait sur la mer sur plus de deux kilomètres, a été entièrement détruit. Plus de 48 000 maisons étaient privées d’électricité dans les régions de Bowen, Mackay et Whitsunday. Plus de 400 écoles et centres aérés se trouvaient fermés. Des dégâts environnementaux majeurs ont été constatés. Et de nombreuses maisons, détruites.

Les prévisionnistes appellent à la plus grande vigilance face aux pluies diluviennes attendues dans le sud-est du Queensland. Debbie est désormais une dépression tropicale. Mais des cumuls de précipitations atteignant 250 millimètres par jour sont possibles. Les pluies les plus fortes sont attendues à Springsure et Yepoon. Dans les jours à venir, elles pourraient aussi concerner les côtés du New South Wales, avec des vents atteignant parfois 120 km / heure.