publicité

Débrayage au lycée Escoffier

Les enseignants n’en peuvent plus ! Selon eux, le climat social et les conditions de travail se sont dégradés d'une année à l'autre.

© MN
© MN
  • C.AM et RM avec NG
  • Publié le , mis à jour le
La violence au quotidien exaspère les enseignants du lycée Escoffier.
Insultes, dégradations de véhicule depuis 3 ans, c’est de pire en pire selon eux. 
Ils attendent des réponses concrètes de la nouvelle direction de l’établissement qui a pris ses fonctions le 1er août.
Ce lundi matin, ils débrayaient pour se faire entendre.

Isabelle Menny, professeur et représentante de la fédération des fonctionnaires au lycée Escoffier
ISABELLE MENNY
Une marche est organisée ce mercredi 28 à Nouméa, Lifou et Koné afin d’alerter les pouvoirs publics.
 

Quelques chiffres 

Les incivilités 
Elles sont en augmentation de 3,2 % en 2016.

 
  •  + 5% concernant les atteintes aux personnes
  • + 2% relatifs aux atteintes à la sécurité de l'établissement
  • - 2% d'incivilités pour des faits graves
Le taux d'absentéisme "non justifié"
Cela correspond au minimum à 10 demi-journées d'absences non justifiées dans un même mois.
Il a augmenté d'environ 0.5% en 2016 avec au collège +0.8%.

Conseils de disciplines
64 conseils de disciplines ont été tenus contre 91 en 2015. Les motifs :
  • violences verbales et menaces : 20 en 2016 contre 18 en 2015
  • violences physiques et agressions : 31 en 2016 contre 24 en 2015
Sanctions
Ces violences physiques et agressions ont entrainé 37 exclusions définitives contre 46 exclusions définitives prononcées en 2015, soit une baisse de 7,81% en 2016.




 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play