Débrayage d'une partie du personnel au centre culturel Tjibaou

social
Mouvement d'humeur au CCT
©Christian Favennec/ NC la 1ère
Un mouvement d'humeur était organisé ce jeudi après-midi au CCT pour dénoncer  le management de la direction, accusée par les manifestants de pourrir le climat social du centre.
Un mouvement social organisé cet après-midi par une partie du personnel du syndicat USTKE. Comme un clin d'oeil ironique au spectacle "Fin mal géré" qui doit se jouer ce soir  au CCT, les manifestants se sont inspirés du spectacle pour remplir leurs banderoles, en guise de mécontentement contre la direction du centre. Les employés dénoncent dans un tract "le caractère très discutable du management de la direction, dont les pratiques inqualifiables pourrissent le climat social".
 

L'ADCK, un établissement issu des Accords

L'agence de développement de la culture kanak qui englobe le centre culturel Tjibaou a été créée en 1988 par l'Accord de Matignon. Avec plus de 30 ans d'existence, les manifestants s'inquiètent aujourd'hui de son fonctionnement en interne. Pour eux, des postes de direction, quatre à l'heure actuelle, doivent être supprimés pour réduire les coûts de la masse salariale.

L'interview ci-dessous d'Alain Trupit, délégué syndical STKE-CCT
©Christian Favennec/NC la 1ère

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live