Les débuts du général Marietti

sécurité
Comgend général Christophe Marietti 11 septembre 2017
Le général Marietti durant sa prise de fonctions. ©NC 1ère
Les gendarmes déployés en Nouvelle-Calédonie ainsi qu'à Wallis-et-Futuna sont officiellement sous les ordres d'un général. Installé dans ses fonctions hier à Nouméa, Christophe Marietti a posé ses priorités, parmi lesquelles la lutte contre l'insécurité routière. Rencontre avec le nouveau «comgend».
Il a 50 ans, la Nouvelle-Calédonie ne lui est pas inconnue et son installation a fait l'objet d'une cérémonie toute en symboles. Ne serait-ce que par la présence du patron de la gendarmerie pour tout l'outre-mer. Le général Christophe Marietti commande désormais les gendarmes en Nouvelle-Calédonie ainsi qu'à Wallis-et-Futuna. Et ses premières prises de parole officielles donnent le ton, par exemple en matière d'insécurité routière. Le reportage de Gwénola Quemener et de Fabien Caillaud.
©nouvellecaledonie

Trois décorations

A noter que la cérémonie d'installation du général Marietti, qui succède à Emmanuel Miglierina, a été marquée par la remise de décorations. La brigadière-chef Angela Apiazari a reçu la médaille d'or de la défense nationale avec étoile de bronze. La jeune femme avait été blessée à la tête par un caillassage il y a quelques jours, lors d'une patrouille dans le Nord. 
Philippe Bouchaib, le commandant en second de la compagnie de Nouméa, et le major Alain Philippe, à la tête du PSIG de Nouméa, ont obtenu la médaille de la sécurité intérieure, échelon argent.