Confinement : les élèves feront leur rentrée à partir du 12 octobre

éducation
Rentrée James Cook coronavirus
Scène de rentrée à l'école James-Cook après le premier confirment en avril 2020. ©NCla1ère
Un nouveau calendrier de la rentrée a été présenté ce lundi 4 octobre par le gouvernement et le vice-rectorat. Il prévoit une rentrée échelonnée dès le 12 octobre pour collégiens et lycéens, et dès le 18 octobre pour les élèves de primaire et de maternelle.

C'était une information attendue par tous les parents d'élèves de Nouvelle-Calédonie. Les enfants commenceront leur retour sur les bancs de l'école à partir du mardi 12 octobre. 

 

D’abord les plus grands…

La rentrée est prévue pour le mardi 12 octobre dans les collèges et les lycées. Elle se fera de manière échelonnée, selon une organisation qui sera propre à chaque établissement. "On ne peut pas s’organiser de la même manière dans un petit collège de Brousse et au lycée Jules-Garnier ou Dick-Ukeiwé", pose Isabelle Champmoreau, vice-présidente du gouvernement en charge notamment de l’éducation. Pour les enseignants, la prérentrée aura lieu le lundi 11 octobre. Les élèves en internat seront accueillis dès le soir du lundi 11 octobre.  

 

… et ensuite les petits

Le calendrier est déjà établi pour le primaire et la maternelle en province Sud et en province Nord. L’organisation reste encore à établir aux Loyauté. "La problématique des transports n’est pas la même et demande plus de travail, prévient Isabelle Champmoreau. De même, un internat a été réquisitionné pour accueillir des cas positifs."

Pour les autres, tout va commencer le lundi 18 octobre avec des calendriers différents dans le Nord et au Sud.

 

Province Nord :

  • 18 octobre : Petite, moyenne et grande section de maternelle et CP
  • 19 octobre : CE1, CE2, CM1 et CM2

Province Sud :

  • 18 octobre : Petite section, CP et CE1
  • 19 octobre : Moyenne section et CE2
  • 20 octobre : Grande section, CM1 et CM2

 

Un protocole sanitaire strict

De la maternelle au lycée, la rentrée se fera avec un protocole sanitaire très strict. Pour tous les enseignants, le masque sera obligatoire. C’est le cas également pour les élèves à partir du CP. Seuls les enfants de maternelle n’auront pas besoin de venir à l’école avec un masque.

Pour ce qui est des fermetures à cause de cas positifs, deux cas de figures sont possibles. Dans les maternelles, un cas positif chez un enfant suffira à fermer la classe pendant sept jours. Pour les autres niveaux, la fermeture de sept jours sera imposée si trois cas, ou plus, sont détectés chez les élèves d'une même classe.

Enfin, des autotests seront distribués gratuitement aux parents avant la rentrée. "Ils ne seront pas obligatoires, mais sont fortement conseillés", précise la vice-présidente. Si rien n’est acté pour le moment, il est probable que ce dispositif d’autotest soit reconduit chaque semaine.

 

Alternance entre présence et cours à distance

Pour répondre à un besoin de limitation du nombre de personnes dans les établissements du secondaire, seule une moitié des élèves à la fois suivra les cours dans les salles de classe en lycées et collèges. L’alternance entre travail à distance et en présentiel se ferra de manière hebdomadaire ou quotidienne en fonction des établissements.

Les élèves de Nouvelle-Calédonie ont la chance d’avoir pu suivre les deux tiers de l’année normalement, mais cette crise tombe au pire moment, celui de la préparation des examens de fin d’année.

Erick Roser, vice-recteur

 

 

Des examens modifiés

Dans ce contexte particulier, les examens seront chamboulés. Pour les épreuves écrites, c’est le contrôle continu qui sera privilégié. "C’est un moyen plus juste et qui permettra de suivre la progression par établissement", précise Erick Roser, le vice-recteur. Le maintien des oraux est lui prévu, car "ils s’adaptent facilement à l’avancée du programme".

Pour ce qui est des stages, ils seront toujours possibles si les gestes barrières sont respectés.

Enfin, concernant Parcour’sup, la limite a été repoussée au 13 octobre pour établir ses vœux. Ils devront ensuite être confirmés avant le 20 octobre.

Synthèse par Caroline Antic-Martin et Franck Vergès :

©nouvellecaledonie


Résumé du point Covid par le gouvernement :