publicité

A la découverte du gîte Panouna

A cinq minutes du village de Koumac, le gîte Panouna est un véritable havre de repos. Situé en zone tribale, la structure est opérationnelle depuis 5 ans. Un gîte qui offre également une table d’hôte.

Stéphanie Tidjine est à la tête du gîte Panouna à Koumac. © Cédrick Wakahugneme
© Cédrick Wakahugneme Stéphanie Tidjine est à la tête du gîte Panouna à Koumac.
  • Cédrick Wakahugnème (SR)
  • Publié le
« Nous sommes dans le bungalow. Pour l’instant, il est en court d’aménagement », souligne Stéphanie Tidjine, la maîtresse de maison, « il sera très bientôt proposé aux hôtes ». Il y a 6 ans, avec le père de ses enfants, ils font l’acquisition de ce terrain ombragé de plus de deux hectares. Très vite, l’idée de créer une structure hôtelière gagne du terrain. « On avait des grandes idées pharaoniques avec des superbes bungalows et une grande réception », confie cette mère de famille de quatre enfants, « on s’est rendu compte finalement que cela avait un coût. On a fait le choix de commencer par ce petit projet de gite », renchérit-elle.

Convivialité et cuisine faite maison

Un bungalow flambant neuf, deux chambres entièrement équipées, également pour les familles nombreuses, Stéphanie Tidjine propose notamment une table d’hôte. Elle y confectionne de bons petits plats à base de produits du terroir. « Je propose des produits transformés comme de la confiture, du sirop fait maison et des cookies », souligne tendrement la jeune femme, « je fais également de bons petits plats. Je m’inspire énormément d’idées de voyages, des recettes et des produits locaux. Je me fournis chez les producteurs du coin afin de participer à l’économie de notre très belle région ». La convivialité est au cœur du gîte Panouna. Ce nouveau cadre de vie a permis à notre hôte de renouer les liens avec ses racines et offrir une qualité de vie à ses enfants. « Je ne regrette pas du tout d’avoir quitté Nouméa », confie Stéphanie Tidjine, « d’ailleurs, pour les enfants, c’est un épanouissement total. On charchait une qualité de vie, on l'a retrouvé ici ». En l’espace de 5 ans plusieurs centaines de touristes ont visité le gîte Panouna de Koumac. Ce sont le plus souvent des locaux mais également, des étrangers avides de découvertes. A l’avenir, la structure pourrait se doter de deux nouveaux bungalows mais avant cela, le projet d’une serre à vanille serait déjà sur les rails. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play