nouvelle calédonie
info locale

A la découverte des plantes sauvages comestibles

nature
plantes comestibles
Le jardin de Bernard Suprin regorge de plantes comestibles.
Nos jardins, le littoral et même les bords de route abritent des trésors insoupçonnés. Les plantes sauvages comestibles sont méconnues du grand public, et pourtant elles sont savoureuses, nutritives et gratuites, à condition de savoir les repérer. 
Nous côtoyons au quotidien de nombreuses plantes sauvages comestibles sans forcément les connaître. Bernard Suprin est spécialiste de la botanique. A Nouméa dans son jardin, de l'Asystasia Gangetica, une plante ornementale et alimentaire " On peut manger les feuilles crues. Elles développent une curieuse saveur de champignon très nette mais plutôt cuite. Les fleurs se consomment aussi, elles sont en général plus délicates que les feuilles."  

Guidé par son amour des plantes et sa curiosité insatiable, Bernard Suprin a ainsi goûté toutes les plantes de son jardin et même de sa rue " Voilà de l'antigone butinée par les abeilles. On peut aussi manger les fleurs. Il faut pour cela les égrainer dans une poêle ou dans une casserole. On les fait sauter ou cuire à l'eau. C'est tout à fait comestible mais ça n'a pas beaucoup de goût." Son jardin regorge ainsi de plantes sauvages "On peut avec toutes ces plantes comestibles nourrir une famille", ajoute le spécialiste. 

Le reportage de Caroline Antic-Martin et Michel Bouilliez 
©nouvellecaledonie
Publicité