nouvelle calédonie
info locale

Départ de la Sydney-Hobart

voile
Voile Sydney-Hobart 2018 Google
Le départ de la Sydney-Hobart sera donné aujourd'hui à 13 heures. ©Google
L’éprouvante Sydney-Hobart, traversée à la voile de la mer de Tasmanie, commémore cette année l’une des pires tragédies de l’histoire de ce sport. La mort de six marins il y a 20 ans dans la mère de toutes les tempêtes a marqué les esprits. Le coup d'envoi sera donné à 13 heures.
 
En 1998, sur les cent quinze voiliers au départ, seuls quarante-quatre étaient arrivés en Tasmanie. Parmi eux un équipage calédonien avec à la barre, Jean Luc Esplaas arrivé troisième dans sa catégorie après une première participation épique, à l'issue des 1163 km qui séparent Sydney la magnifique sur la côte orientale de l’Australie et Hobart, la capitale de la secrète Tasmanie.
  

Six hommes périrent

Six hommes périrent, cinq bateaux coulèrent tandis que cinquante-cinq marins avaient été secourus. Pour commémorer la tragédie, les concurrents observeront cette année une minute de silence au deuxième jour de la course.
En vingt ans, des améliorations  notables ont été apportées au niveau de la fiabilité du matériel et les informations météo et de routage notamment grâce au suivi satellite.
 

Un Français dans la course

Mais la Sydney Hobart, lancée il y a 74 ans,  reste toujours redoutée notamment à cause du fameux détroit de Bass réputé pour ses conditions météo difficiles.
Cette année, parmi les 91 équipages engagés on note la présence du monocoque français « Teasing Machine » appartenant à Eric de Turckheim.
L’an dernier la course avait été gagnée par un certain Jim Cooney à bord du « Comanche », un 100 pieds de 30 m.
Il avait inscrit un nouveau record : 1 jour 9 heures, 15 minutes et 24 secondes.


 
Publicité