Des milliers d'Australiens dénoncent cet "Australia day"

océan pacifique
australia day protest ABC News
Depuis quelques années, l'Australia day, le 26 janvier, est décrié par des Australiens ©Margaret Burin pour ABC News

Ils n’ont pas respecté les restrictions de rassemblement décidées contre le Covid. Des milliers d’Australiens ont manifesté à Sydney, ce mardi, pour protester contre cet Australia Day, qu'ils appellent "la journée de l'invasion".

Pour eux, le 26 janvier correspond au début de l’oppression des peuples autochtones, par l’arrivée des colons britanniques en 1788. Une célébration qu’ils considèrent comme une insulte aux Aborigènes.

Les manifestants souhaitent donc que cette « fête » soit repensée. Des milliers de personnes ont bravé les menaces d'amendes et d'arrestation de la police, du fait de l'interdiction des rassemblements de plus de 500 personnes. 

La police a annoncé que cinq personnes avaient été arrêtées, dont une, pour avoir agressé un officier. Les autorités s'étaient refusées à accorder une dérogation aux organisateurs de la marche, et ce, même si aucun cas de Covid-19 n'a été enregistré depuis plus d'une semaine dans la ville.

Pour nous, cela relève d'un génocide culturel. Nos familles ont été déchirées. Des années et des années de maladie et de famine. Et l'impact continue aujourd'hui de se ressentir.

- Dylan Booth, membre d'un peuple aborigène du New south Wales

 

Le peuple aborigène quasiment éteint

D'autres rassemblements ont eu lieu ailleurs en Australie, leurs organisateurs exhortant généralement les participants à porter un masque ou à observer les règles de distanciation sociale.

La "Journée de l'Australie", qui n'a été formellement déclarée comme un jour férié qu'en 1994, est au coeur de polémiques de plus en plus vives depuis quelques années.

Les Aborigènes restent de loin la population la plus défavorisée du pays avec en particulier des taux de pauvreté et d'incarcération plus élevés. Ils sont en moins bonne santé que la population générale.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live