L'Australia Day célébré ce 26 janvier

océan pacifique
Australie
Drapeau austalien à Sydney ©AFP

Les Australiens de Nouvelle-Calédonie, et d’ailleurs, célèbraient mardi la fête nationale de leur pays. Le 26 janvier 1788, le capitaine Arthur Phillip levait pour la première fois le drapeau britannique à Sydney.

Jour férié, l’Australia day est l’occasion de se rassembler autour d’un bon repas, ou d'un pique-nique, comme il est de tradition, pour célébrer la diversité et l’ancienneté des liens historiques, culturels, économiques et commerciaux.

Une amitié de longue date avec le Caillou

L’Australie et la Nouvelle-Calédonie entretiennent une longue amitié, pour preuve la représentation diplomatique a commencé le 6 août 1940, lorsque le premier représentant officiel de l’Australie s’installait sur le territoire à une époque où notre voisin australien n’avait que trois autres représentations officielles dans le monde. 

Gage de paix et de coopération, l’Australie est la destination préférée des Calédoniens qui s’y rendaient chaque année, avant le début de la crise sanitaire du Covid-19, début mars 2020. Les frontières avec l'île-continent ne semblent pas rouvrir avant 2022. Autre gage d’affection : la jeunesse calédonienne bénéficie de la section internationale franco-australienne créée, en 2017 dans certains collèges. Plusieurs centaines d’élèves suivent ce parcours.

Une coopération importante

A noter également la bonne coopération face au défi de la pandémie de Covid-19 pour les rapatriements des ressortissants de la Nouvelle-Calédonie et de l’Australie. Des liens solides se sont tissés, ils permettent de poursuivre les actions humanitaires, scientifiques, techniques, sur la santé, le développement durable et en matière de défense face au contexte géopolitique de la montée en puissance de la Chine dans la région.

Une fête nationale pas comme les autres

Les Australiens de Calédonie, et d’ailleurs, ont donc célébré la fête nationale de leur pays. Le 26 janvier 1788, le capitaine Arthur Phillip levait pour la première fois le drapeau britannique à Sydney.

Une célébration particulière, après une année sous le signe de la pandémie de Covid. Et moins d’un mois après un changement haut en symbole : au 1er janvier 2021, l’hymne national, Advance Australia fair, a été modifié, le mot «jeunes» a été remplacé par «unis» afin de reconnaître les peuples aborigènes et leurs cinquante mille ans d'histoire. Une proposition longtemps discuté.

Le consulat fermé une journée

En ce jour particulier, le consulat général d’Australie, présent depuis 81 ans à Nouméa, restait fermé ; il n’a pas prévu de manifestation particulière. Pour toute assistance d’ordre consulaire, les ressortissants étaient appelés à faire le 27 24 14, ils seront orientés vers la cellule de Canberra.

Manifestations

À noter que le Mouvement des Océaniens indépendantistes (MOI) s'est positionné devant le consulat «pour célébrer l'Australian day, que nous avons rebaptisé en "Aboriginal day"» indique son porte-parole, Arnaud Chollet-Leakava. Le mouvement indiquait apporter son soutien "au plus vieux peuple de l'Humanité, les Aborigènes". Un petit écho local aux manifestations survenues en Australie-même, à lire ici.

L'invitée

La consule générale d'Australie en Nouvelle-Calédonie était mardi soir l'invitée du JT. 
Son entretien avec Loreleï Aubry :

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live