Des petits diables réintroduits en Australie

environnement
Le diable de tasmanie réintroduit en Australie
©DR
26 diables de Tasmanie ont été relâchés au nord de Sydney début octobre. L’animal avait disparu de l’île-continent il y a environ 3 000 ans.
 
Situé dans le bush australien au nord de Sydney, le sanctuaire de 400 hectares de l’association Ozzie Arch accueille depuis une quinzaine de jours 26 diables de Tasmanie.
 
Réintroduction diable tasmanie
©DR

 

Décimé par une maladie

Le diable est une espèce menacée sur son île de Tasmanie : l’espèce est en effet décimée par une forme grave de cancer facial contagieux, qui a tué 85% de sa population.
C’est donc dans un objectif de préservation de ce mammifère que l’association a décidé de les réintroduire sur le continent.  Car s’il en reste encore plusieurs milliers en Tasmanie, ces animaux avaient disparu de l’Australie continentale il y a 3 000 ans, décimés par en partie par les Dingos.
 
Réintroduction diable Tasmanie
©DR

 

D’autres espèces bientôt réintroduites aussi

L’autre but de ce programme est de lutter contre les espèces invasives telles que le chat sauvage ou les renards, responsables de l’extinction de mammifères australiens. Cette réintroduction s’effectue depuis deux mois grâce à 16 années de travail et à un vaste programme d’élevage de mammifères.
D’autres diables de Tasmanie seront réintroduits dans les deux prochaines années ainsi que d’autres espèces en danger telles que le chat marsupial ou encore le wallabie des rochers.
 
Les chats marsupiaux vont aussi être réintroduits en Australie
Les chats marsupiaux vont aussi être réintroduits. ©DR
 
wallabie des sables
Le wallabie des sables fait également partie du programme de réintroduction ©DR

Les explications en images de Brigitte Whaap : 
©nouvellecaledonie

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live