nouvelle calédonie
info locale

Deux Blue boats vietnamiens à quai

pêche
Interception du Blue boat
©FANC
Depuis ce lundi matin, les deux navires vietnamiens interceptés vendredi près de Beautemps-Baupré se trouvent au port autonome. Leurs capitaines devront répondre de pêche illégale dans nos eaux.

 

Ils sont arrivés aux alentours de 9 heures dans le port de Nouméa. Les deux Blue boats vietnamiens arraisonnés par les forces armées vendredi, près de l'archipel de Beautemps-Baupré, ont terminé ce lundi matin leur périple sous escorte de la Marine nationale.
 

Les deux Blues boats interceptés le vendredi 31 mars près de Beautemps-Baupré arrivent à Nouméa.


 

Les deux capitaines ont été placés en garde à vue, ils seront poursuivis pour pêche illégale dans la zone économique exclusive de la Nouvelle-Calédonie. D'holothuries, en l'occurrence. Quant aux membres d'équipage, une trentaine en tout, ils seront pris en charge à Tontouta par la police de l'air et des frontières. 
 

Les pêcheurs calédoniens mobilisés

Au port autonome, l'inspection des navires et toutes les autres étapes de procédure ont été suivies de près par des pêcheurs réunis en Collectif pays pour la défense de nos lagons. Une structure créée en début d'année pour protéger les ressources calédoniennes de la pêche illégale.

Voici une photo postée sur les réseaux sociaux par le responsable du collectif, Yann Moilou.


 

Photo Blue boats port de Nouméa (3 avril 2017)
Arrivée d'un des Blue boats au port de Nouméa, sous les yeux du Collectif pays pour la défense de lagons. ©Yann Moilou

 

 

Les bateaux ont été aperçus la semaine dernière par l'avion de surveillance maritime Guardian. Présent dans la zone, le patrouilleur La Moqueuse a été dépêché sur place pour les intercepter, vendredi à l'aube. A bord, des fûts d'holothuries ont été retrouvés.
 

Le troisième relâché

A noter qu'un troisième Blue boat avait été araisonné le même jour, cette fois au large des Belep, où deux navires vietnamiens avaient été signalés. La vedette côtière Dumbéa a pu intercepté l'un des deux. Là encore, des fûts d'holothuries se trouvaient à bord. Lui, a été relâché après saisie du produit de la pêche et destruction du matériel.


Publicité