publicité

" Deux Calédoniens au Mondial de rugby, c'est exceptionnel "

Peato Mauvaka et Sébastien Vahaamahina sont retenus dans le XV de France pour la Coupe du Monde au Japon (20 septembre - 2 novembre). Le fruit d'un investissement sans faille explique Laurent Vili, responsable du pôle espoir de Nouvelle-Calédonie. Interview et reportage vidéo sur les sélectionnés.

Laurent Vili, responsable du pôle espoir calédonien, savoure la sélection de deux Cagous dans le XV de France pour le prochain Mondial. © NC La 1ère
© NC La 1ère Laurent Vili, responsable du pôle espoir calédonien, savoure la sélection de deux Cagous dans le XV de France pour le prochain Mondial.
  • Par Martin Charmasson
  • Publié le
Un talonneur et un deuxième ligne calédonien appelés en équipe de France pour le prochain Mondial. Peut-on rêver mieux ?
 

" C'est une première. C'est vraiment exceptionnel. On ne peut que les féliciter et encourager les jeunes générations qui les suivent à continuer à s'entraîner et à être dans la performance pour enrichir cette équipe de France ". 


Commençons par Péato Mauvaka. Il n'a que 22 ans. La presse nationale parle de surprise à son sujet, mais en est-il vraiment une au vu de son parcours en sélections jeunes ces dernières années (Tournoi des 6 Nations et Mondial moins de 20 ans) et en club cette saison (champion de Top 14) ?
 

" Oui, ce n'est pas vraiment une surprise. Il est suivi par la direction technique nationale depuis qu'il est jeune. Sa véritable révélation, à mon sens, est ce match à Dublin en demi-finale de la Coupe d'Europe contre le Leinster cette année.
Une demi-finale perdue par son équipe du Stade Toulousain mais durant laquelle il rend une prestation de classe internationale. Je pense que c'est à ce moment-là que Jacques Brunel, le sélectionneur du XV de France, voit en lui un potentiel de l'équipe de France "


Le staff technique de l'équipe de France mise sur le mouvement et la capacité à encaisser les efforts à un rythme élevé. Péato répond parfaitement à ces critères ?
 

" Il a toutes ces qualités physiques, d'explosivité et de vitesse par rapport à son gabarit (1m84, 124 kilos). Il a surtout la justesse des lancers. On l'a vu en finale du Top 14 contre Clermont. Une finale gagnée. ils ont pris l'avantage sur l'alignement en touche. Il fait vraiment preuve de rigueur et de régularité dans ce domaine, notamment sur les fonds de touche. Et puis il y a sa capacité à perforer la défense, à avancer au contact. Enfin il est capable d'assurer la continuité du jeu. C'est à dire qu'après le franchissement des adversaires, il arrive toujours derrière à faire jouer le ballon "

 
DES CAGOUS DANS LE XV FRANCE POUR LE MONDIAL 2019

Pas forcément une surprise donc, mais tout arrive très vite pour lui 
 

" C'est vrai, mais la vie est faite d'opportunité. Il est passé de troisième talonneur à choix numéro un après la blessure des deux titulaires. Et depuis c'est une ascension fulgurante. Il a su saisir les opportunités qui lui ont été données "


Le voilà dans le groupe tricolore pour le Mondial. Que faut-il lui souhaiter ?
 

" Je pense que Péato a vraiment sa carte à jouer dans ce groupe des 31 français. Il aura quand même comme coach des avants, William Servat qui est son entraîneur des avants au Stade Toulousain. Il sera aussi encadré et entouré de plusieurs coéquipiers de clubs. Il a beaucoup de chance de pouvoir être dans ce contexte, au sein d'une équipe de France en préparation de Coupe du Monde. Je lui souhaite une bonne préparation "


Peut-il espérer des titularisations ?
 

" Oui, sincèrement, après tout dépendra de cette préparation. La seule crainte que j'avais, c'était sa gestion de cette nouvelle notoriété. Être bon en Top 14 et être sélectionné en équipe de France, c'est une chose. Mais être appelé pour une Coupe du Monde, c'est autre chose. Je suis rassuré par sa gestion. Et là, avec Servat, ses coéquipiers, Setiano et Vahaamahina, il sera dans de bonnes conditions. "

 
Sébastien Vahaamahina, incontournable de Clermont et du XV de France © Outre Mer La 1ère
© Outre Mer La 1ère Sébastien Vahaamahina, incontournable de Clermont et du XV de France

Lui aussi est retenu pour le Mondial : c'est Sébastien Vahaamahina (2m02), finaliste du Top 14 avec Clermont cette année. On est plus dans la continuité chez les séniors du XV de France en ce qui le concerne. Il compte déjà 40 sélections. Et il verra le Japon ...
 

" Je ne peux qu'être fier de lui. Bravo pour son parcours à très haut niveau. Il reste parmi les meilleurs, si ce n'est le meilleur deuxième ligne français actuellement. Je compte sur lui pour emmener Péato à ce niveau-là. Il a réalisé une saison parfaite. Il a toujours cette régularité, il est toujours titulaire. C'est le "papa" de son paquet d'avants. J'espère qu'il va encore monter d'un cran dans les mois qui viennent. " 


Et puis Jacques Brunel fait confiance à un troisième homme du Pacifique pour se rendre au Japon : Emerick Setiano (22 ans). Il sort d'une très belle saison avec le RC Toulon ?
 

" C'est le fils d'un papa d'origine wallisienne, né en Nouvelle-Calédonie, il me semble. Emerick, lui, est né en métropole. Il fait partie de tous ces joueurs qui éclatent dans l'Hexagone. C'est un pilier qui présente le même profil que Peato. Il est très puissant, très mobile, très fort dans les impacts. Il a ce profil des Océaniens." 

Sur le même thème

  • sportncla1ère

    Ça roule pour la TinaVélo

    A Nouméa, la troisième édition de la TinaVélo a été marquée ce dimanche par un grand soleil et le succès. Près de 2000 personnes ont enfourché une bicyclette. Une quarantaine d'ateliers étaient proposés. 

  • sportncla1ère

    Un bien long Triathlon du lagon

    Un triathlon digne d'un parcours du combattant : le premier Triathlon du lagon de Nouvelle-Calédonie, qui s’est joué samedi matin sur le littoral de Bourail. Il a réuni une soixantaine de participants à titre individuel et 23 équipes pour le relais, avec une épreuve à vélo très difficile. 

  • sportncla1ère

    Coupe de Calédonie de foot : tous les résultats des huitièmes de finale

    Huitièmes de finale de la coupe de Calédonie, ce samedi, les équipes de super ligue sont entrées dans la danse et à l'exceptio de Trio Kedeigne, elles ont dominé. Comme Magenta, qui n'a pas laissé de chance au CA Saint-Louis, pensionnaire Sud de promotion honneur : victoire 5-0 au stade Numa-Daly.

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play