nouvelle calédonie
info locale

Deux candidats, supportés par Edouard Fritch, élus sénateurs de la Polynésie française

tahiti
Nuihau Laurey Edouard Fritch Assemblée Polynésie française
©APF
Le premier tour des élections sénatoriales partielles de Polynésie française s’est achevé lundi, avec la victoire de Nuihau Laurey et Lana Tetuanui de la liste Tapura Huiraatira.
Les deux candidats de la liste Tapura Huiraatira, soutenus par le président Edouard Fritch, viennent d'être élus sénateurs de la Polynésie française par les grands électeurs au premier tour des élections sénatoriales partielles, qui s’est achevé lundi, en fin de matinée.
 
« Je pense que c’est une victoire de la démocratie, et merci au président du pays » a déclaré Lana Tetuanui à l’AFP.
 
Nuihau Laurey, qui est l’actuel vice-président de la Polynésie française, et Lana Tetuanui siègeront sur les bancs du groupe UDI au Sénat. 
 
Ils ont battu les candidats de Gaston Flosse, Teura Iriti et Vincent Dubois. "C’est la plus grande trahison de ma carrière politique", a déclaré Gaston Flosse à l’AFP, à l’issue du scrutin.
 
Elus dès le premier tour, Nuihau Laurey a obtenu 380 voix, et Lana Tetuanui 356. Vincent Dubois, qui est le gendre de Gaston Flosse, a obtenu 240 voix, et la présidente du groupe Tahoeraa à l’Assemblée, Teura Iriti, 225. 
Publicité