nouvelle calédonie
info locale

Le deuxième référendum aura lieu le 6 septembre 2020

référendum
Référendum premier électeur Hienghène mairie
A la mairie de Hienghène, lors du premier référendum. ©NC la 1ere
Le 6 septembre 2020, les électeurs inscrits sur la liste référendaire seront une nouvelle fois appelés à se prononcer sur le maintien ou non de la Nouvelle-Calédonie dans la France. Le haut-commissariat confirme que cette date a été retenue par le Premier ministre. 
Le haut-commissariat vient de le confirmer, le Premier ministre a fixé la date du deuxième scrutin d’autodétermination : ce sera le dimanche 6 septembre 2020, dans dix mois, juste après la rentrée scolaire en métropole. «Conformément aux échanges qui avaient eu lieu lors du Comité des signataires du 10 octobre dernier, cette date permet, au regard des contraintes juridiques et matérielles, de garantir le parfait déroulement du scrutin», indique un communiqué diffusé par le haussariat.
  

Préféré au 30 août

On attendait la nouvelle plus tôt, puisqu’Edouard Philippe devait préciser le choix final dans la quinzaine après le dix-neuvième Comité des signataires. C’est ce que le Premier ministre déclarait le 11 octobre, depuis Paris, après avoir avancé deux dates possibles : le 30 août ou le 6 septembre. Un compromis entre les positions des différents partenaires politiques.
 

Un an après le premier

L’annonce coïncide finalement avec l’anniversaire du premier référendum prévu par l'Accord de Nouméa, dont les résultats ont été officiellement proclamés le 5 novembre 2018.  Il y a un an, 56,7 % des personnes inscrites sur la liste référendaire ont choisi le maintien de la Calédonie dans la France et opté pour le «Non» à l’indépendance, contre 43,3 % des électeurs qui ont dit «Oui».
Publicité