Le développement durable à l’honneur à la bibliothèque Bernheim

environnement
marché lucien
©Alix Madec
À l'occasion du marché de Lucien, une dizaine d'exposants se sont données rendez-vous ce dimanche matin au coeur de la bibliothèque de Nouméa. Artisanat, produits bio et maraîchers ont ravi les visiteurs présents malgré la pluie. 
"Et si vous mangiez votre jardin? " 
La formule originale de l'association Male'va a attiré les curieux visiteurs du marché de Lucien et pour cause : le stand chapeauté par les adhérents du groupement propose un véritable troc de graines. Concombre, oignons verts ou ciboulette, les semences de cucurbitacées, alliacées et fabacées provenant des jardins de Calédoniens y sont troqués, en échange d'autres semences proposées par le groupement. 

« Je suis une fan de plantes, dès que je peux faire pousser quelque chose.. J’avais amené du fenouil et des asparagus. C’est toujours un échange sympathique et l’association fait un travail super » confie Ludivine, ravie du marché. « Comme ça on est sûr de la provenance des graines, qu’il n’y ait pas tout un tas de trucs de produits chimique dessus ! » lance à son tour Christiane, encore novice dans le domaine.
 

Des graines de toutes origines 

marché lucien graines
©Alix Madec

Avec sa centaine d'adhérents sur le Caillou, l'association créée en 2011 répertorie désormais près d'une cinquantaine de variétés différentes de semences paysannes et poursuit ses actions en faveur de l'autonomie alimentaire sur le territoire. 

« Notre banque de graines vient de tous les adhérents qui viennent échanger depuis des années; on retrouve tout le maraîchage classique. On a plusieurs variétés de tomates, de concombres, de melons. Des choses plus locales aussi, comme du gumbo; énormément de haricots différents. Ce qui est intéressant, c’est que ça vient de plusieurs endroits du territoire, donc d’environnements différents » explique Camille Fossier, présidente de l'association Male'va.

Pour y échanger les graines provenant de son jardin, l'association ouvre sa "maison de la semence de Male'va" tous les jeudis de 11h à 13h à la Vallée-des-Colons. Petite précision toutefois, pour pouvoir donner ses semences il faut :
 
  • le nom 
  • la provenance
  • la date de récolte
  • les caractéristiques du sol.
 

Attirer du monde à Bernheim 

C’est un rendez-vous qui se déroule tous les derniers samedis du mois. La petite nouveauté cette année: une conférence autour du développement durable est proposée pour l'occasion.  « C’est l’occasion de rassembler des publics qui ne sont pas forcément amenés à venir fréquenter la bibliothèque et nous bibliothécaires, ça nous permet de varier nos activités et puis on a également des livres, un fond particulier qui s’adresse à l’environnement, au jardinage donc c’est l’occasion de s’ouvrir » explique Nadira Biola, responsable du patrimoine à la bibliothèque Bernheim.