Disparition de l'homme politique Jacques Violette

On a appris aujourd’hui  la mort de Jacques Violette à 83 ans. Ce militant d’extrême gauche, proche de la LCR, la ligue communiste révolutionnaire et membre de la ligue des droits de l’homme était arrivé en Calédonie en 1969.
 
Il avait présidé de 1979 à 1985 le parti socialiste calédonien, membre du Front indépendantiste puis du FLNKS. En 1985, il avait fondé avec Norbert Caffa le PSK, le parti socialiste de Kanaky.
 
L’ancien élu territorial sera enterré demain - mercredi, à Poindimié.
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live