Dispartion inquiétante de Raphael THUPAKO

Les gendarmes de la brigade de ‪#‎BOURAIL‬ sont à la recherche de THUPAKO Raphaël né le 01/12/1980 à BELEP, militaire actuellement en déplacement sur le Territoire et cantonné au camp de ‪#‎NANDAÏ‬, disparu sur le secteur de ‪#‎NOUMEA‬.

Il n'a plus donné signe de vie depuis dimanche en fin de journée.
Ce week-end, il participait à un mariage sur le site de KOWE KARA à NOUMEA. Il est resté sur place avec des amis et des cousins originaires de‪#‎LIFOU‬ probablement jusqu’à la fermeture de l’espace.

Raphael THUPAKO
©Gendarmerie de Nouvelle-Calédonie et des îles Wallis et Futuna

De type mélanésien, mesurant 1m80 environ, de bonne corpulence,
Il  présente plusieurs tatouages dont un sur un avant bras avec écrit EVOS dont le V est celui du vecteur passant par dessus les O et S. EVOS est un surnom (il se fait également appelé KATCHEA).
Il a deux cicatrices visibles, l'une au dessus de l'oreille gauche et une seconde à la base du cou. 
Il porte les cheveux courts noirs.
Sa tenue vestimentaire est la suivante : jean sombre - tee-shirt bleu marine avec motif blanc - basket orange (avec du bleu et du gris).

Toute information doit être portée à la connaissance de la gendarmerie de BOURAIL (44 88 10) ou en joignant le centre opérationnel en composant le 17 (appel gratuit).


Les Outre-mer en continu
Accéder au live