nouvelle calédonie
info locale

La dotation du Conservatoire augmentée

danse
Suite au mouvement des employés de l’Association de formation des musiciens intervenants (AFMI), hier devant le conservatoire de musique et de danse de Nouvelle-Calédonie, le gouvernement de Nouvelle-Calédonie rappelle les engagements financiers qu'il a pris en 2017. 
A savoir, depuis avril 2015, il s’est attaché à réaliser de nombreuses économies dans tous les domaines et a demandé à ses établissements publics de s’appliquer la même rigueur en 2017. Pour le conservatoire de musique et de danse de Nouvelle-Calédonie qui fait figure d’exception, la participation du pays a été augmentée afin de maintenir les formations musicales dans le Nord et les îles. Ainsi, le gouvernement a versé 33,4 millions supplémentaires au Conservatoire, portant sa contribution globale à 263 millions en 2017 contre 229,6 millions en 2016 tout en demandant un plan d’économie réalisable au sein même de l’établissement.
 

Opposé à cette décision

En réponse, le Conservatoire a envisagé de mettre fin au contrat passé avec l’AFMI en charge de l’enseignement musical dans le Nord et dans les îles. Le gouvernement s’est opposé à cette décision. Pour préserver ces antennes, le gouvernement a même décidé d’inscrire à son budget supplémentaire 35 millions afin de permettre au conservatoire de passer l’année 2017 sans encombre et de maintenir ainsi l’activité d’éveil à la musique et au développement culturel assurée par l’AFMI auprès de la jeunesse du Pays.