Douze mains et deux siècles de musique pour le Festival Piano

musique
Piano conservatoire de musique
©NCla1ère
La saison musicale s’achève au conservatoire de musique et de danse avec le Festival Piano. Il débute ce mardi soir, pour deux dates de récital et une journée portes ouvertes. Six pianistes calédoniens joueront ensemble, mais aussi séparément pour offrir au public, un large répertoire musical.
Le récital « Pianos partagés », c’est le mariage parfait de deux, quatre et même huit mains. La promesse d’une soirée douce et romantique…
« Chaque pianiste a un peu un jeu différent, tous une approche un peu différente, une sensibilité différente… En général, les pianistes sont un peu têtus donc il faut faire preuve d’une grande capacité d’adaptation pour pouvoir se fondre dans le jeu de l’autre et que le tout soit cohérent c’est surtout ça qui est important » explique l’un des virtuoses, Vincent Adragna. 
 

Des styles variés

Voilà déjà plusieurs semaines que les musiciens s’entraînent ensemble, près de quatre heures par jour. Sur scène, ils seront six pianistes et proposeront au public un répertoire musical très varié.
Une heure et quart de représentations qui couvriront deux siècles de musique grâce au mariage des styles, avec du classique mais aussi avec du jazz, et du contemporain. 
« L’idée c’est de montrer un peu tout ce qu’il est possible de faire sur les pianos. On a une chance en tant que pianiste car dans le répertoire on a beaucoup d’œuvres orchestrales qui ont été transcrites pour piano, pour piano quatre mains, pour piano huit mains…. Je pense à des oeuvres comme des symphonies de Beethoven, comme des oeuvres de Tchaïkovski, Khatchatourian, qu’on va jouer pendant ce concert. On a aussi des œuvres plus contemporaines introduisant de la musique minimaliste et on a aussi tout un répertoire qui a été écrit pour quatre mains ou pour deux pianos, donc un répertoire spécifique… » confie Claire Ghesquière. 
Piano conservatoire de musique
©NCla1ère
 

Le programme

Les musiciens partageront leurs pianos et leur passion avec le public, les 27 et 28 octobre.

Gyorgy Kurtag
Extrait de Jatekok « Fleurs que nous sommes... » 
Antonin Dvorak 
Légendes No.1,2,3 et 7 Op.59 
L.V.Beethoven 
Symphonie No.5 – Allegro con brio 
Gyorgy Kurtag 
Extrait de Jatekok « Canon à brouillard » 
Christopher Norton 
Bolero 
Andreï Petrov 
Valse 
Gyorgy Kurtag 
Extrait de Jatekok « Point pointillé » 
Piotr Ilitch Tchaïkovski 
Valse, Extrait du ballet « La belle au bois dormant » 
Aram Khatchatourian 
La danse du sabre, Extrait du ballet « Gayaneh » 
Gyorgy Kurtag 
Extrait de Jatekok « Main dans la main » 
Baptiste Trotignon 
Passacaille, Extrait des « trois pièces pour deux pianos » 
Frédéric Chopin 
Nocturne Op.9 No.1...revisité. 
Arvo Pärt 
Pari Intervallo 
Gyorgy Kurtag 
Extrait de Jatekok « Hommage à Paganini » 
Claude Debussy 
« En blanc et noir » 
Darius Milhaud 
« Scaramouche »
Emmanuel Chabrier 
España
Festival Piano
©Conservatoire de musique et de danse de Nouvelle-Calédonie
 

« Pianot’et danser »

Le festival s’achèvera quelques jours plus tard, avec une journée portes ouvertes samedi 31 octobre au conservatoire de musique et de danse, où musiciens et danseurs rivaliseront de créativité. Vendredi 30 octobre, Michel Bénébig proposera à 18 h 30 un atelier-concert à l'orgue Hammond B3. 
Le reportage de Lizzie Carboni et Gaël Detcheverry 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live