Du ski sur roue à Nouméa !

sportncla1ère
©nouvellecaledonie
Ils sont un peu comme des ovnis sur la baie de Sainte-Marie. Si vous habitez Nouméa, peut-être avez-vous aperçu ce couple qui pratique un sport complètement inédit sur le territoire et qui nécessite des bâtons de ski. Rencontre.

8 heures du matin, baie de Sainte-Marie. Sous l'oeil de Christian, Hervé et Barbara se préparent pour leur session de sport. Ils ne sont venus ni pour le cyclisme, ni pour la course à pied. A vrai dire, à les voir s’équiper, on se demande bien à quelle activité ils viennent s’adonner en bord de mer. L'un comme l'autre enfile ce qui s'apparente à des chaussures de ski et les clipsent sur un support étroit diposant, à chacune de ses extrémités, de petites roues. Ils prennent en main des bâtons et se lancent sur la piste cyclable de Sainte-Marie. Image inédite que de voir cette pratique répandue dans les régions alpines de la métropole, sur le territoire calédonien. On assiste, en quelque sorte, à du ski de fond version bitume. Originaire de Savoie, le couple en était très friand. 

" Cela permet de continuer de faire les mouvements du ski de fond, durant la saison estivale. C'est une question d'équilibre. La seule grosse difficulté c'est qu'on ne peut pas s'arrêter. Il n'y a pas de frein comme au roller. Là, il faut penser évitement, et pas arrêt "

Hervé Ancian, pratiquant de ski roue

 

Hervé et Barbara s'équipent pour le ski roue, baie de Sainte-Marie.
Hervé et Barbara s'équipent pour le ski roue, baie de Sainte-Marie. ©G. Detcheverry

 

Après avoir vécu une grosse partie de leur vie en montagne, la Nouvelle-Calédonie leur offrait la possibilité de s'ouvrir à un autre univers. Hervé s'est tourné vers le cyclisme. Barbara, elle, avait emmené son matériel, mais sans l'utiliser régulièrement. " Je le sortais occasionnellement, parce que j'étais seule et qu'on me regardait un peu bizarrement. Et puis un jour, j'ai croisé Christian alors que je chaussais mes skis ". La personne qui se présente devant elle est un ancien secouriste de montagne dans le Jura. Il est passé par la Réunion avant d'être affecté professionnellement à la Nouvelle-Calédonie. Il y est venu avec ses skis de vitesse, de fond, et ses ski roues pour ne pas abandonner sa passion.

Christian Métairie, le premier pratiquant de ski roue en Nouvelle-Calédonie.
Christian Métairie, le premier pratiquant de ski roue en Nouvelle-Calédonie. ©G. Detcheverry

 

Pendant dix ans, il s'entraîne sur les pistes cyclables et ... dans le Ouen Toro. " Comme on ne peut pas freiner, je montais jusqu'en haut, puis je déchaussais pour descendre. Et je remontais. J'étais le premier à faire du skating. C'est un des deux mouvements. Soit on alterne le mouvement des bras et des skis, soit on fait comme du patin à roulette, un mouvement de glisse plus rapide, technique, ce qu'on appelle le skating ". Des problèmes de santé l'ont contraint à arrêter. 

" Il m'a dit qu'il avait du matos qui dormait au garage. Il m'a gentiment proposé de me le donner, et ça convenait pile pour Hervé. On s'y est remis, Hervé comme un fou, moi beaucoup plus modérément. C'était un grand plaisir parce que c'est un sport très cardio, très physique, avec des petites sensations de glisse. Et le cadre qu'on a ici, c'est magique ! "

Barbara Chiabodo, pratiquante de ski roue

 

Pour Barbara, le ski roue est "cardio, physique, et offre des sensations de glisse".
Pour Barbara, le ski roue est "cardio, physique, et offre des sensations de glisse". ©G. Detcheverry

 

Une belle rencontre, et désormais deux nouveaux pratiquants en Nouvelle-Calédonie. Au milieu des cyclistes, ces usagers atypiques de la baie de Sainte-Marie enchaînent eux-aussi les allers-retours à une allure de 15km/h. Quand Hervé sort seul, deux à trois fois par semaine, pour 15 à 30 kilomètres, le rythme s’élève encore. 

" Moi je suis toujours dans le rouge quasiment tout le temps. Je bats très vite à 180 pulsations en ski parce que ça mobilise bras, jambes, équilibre. Forcément, c'est assez élevé en cardio. L'environnement est exceptionnel, la vue splendide, en bord de mer, il fait toujours beau, c'est le ski de fond rêvé. La neige est jamais trop molle, toujours très dure ! (rires) "

Hervé Ancian, pratiquant de ski roue