publicité

Dumbéa: 2 ans de prison ferme pour des coups de couteau

Deux jeunes majeurs et un mineur avaient agressé deux riverains de Dumbéa avec des cailloux et un couteau de chasse, en décembre dernier. Les 2 majeurs étaient jugés ce mardi. L’auteur des coups de couteau, âgé de 18 ans, avait bien failli tuer sa victime. Il a écopé de 2 ans de prison ferme.

La voiture de l'accusé examinée par les techniciens en investigation criminelle sur le lieu du drame
La voiture de l'accusé examinée par les techniciens en investigation criminelle sur le lieu du drame
  • Isabelle Peltier
  • Publié le
Les faits commencent comme une chronique d’une violence malheureusement ordinaire et remontent à la nuit du 15 au 16 décembre 2016. Dans une maison de Dumbéa, un groupe de jeunes fait la fête pour célébrer le CAP de l’un d’entre eux. Malgré les bruits, le voisinage ne bronche pas. Mais, dans la nuit, l’une des maisons est caillassée par un groupe composé de deux jeunes majeurs, et d’un mineur. Ses habitants subissent des insultes racistes. L’un d’entre eux sort, armé d’un manche à balai et cogne l’un des protagonistes. Surpris, l’un des trois jeunes, âgé de 18 ans, sort un long couteau de chasse et le frappe à deux reprises, dans le dos. Le frère de la victime, venu lui prêter main-forte, sera caillassé.

Le pronostic vital du blessé à l’arme blanche a été engagé pendant plusieurs heures. « Il aurait pu mourir », a asséné le procureur Richard Dutot, qui a requis 4 ans ferme et tracé un portrait peu flatteur des deux mis en cause, « des prévenus qui rendent la vie impossible aux Calédoniens, dégradant les véhicules, hurlant la nuit et caillassant les façades et les toitures des maisons ». Des prévenus qui seront finalement condamnés à deux ans d’emprisonnement, pour l’auteur des coups de couteau. Et à 6 mois d’emprisonnement, pour l’auteur des caillassages.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play